in ,

Aux États-Unis, les drones seront fichés d’ici le 19 février 2016

FAA

Aux États-Unis, tous les propriétaires de drones devront enregistrer leurs engins d’ici le 19 février 2016 sur une décision de l’administration Fédérale d’Aviation américaine.

Alors que les fêtes de Noël approchent, les américains vont peut-être y réfléchir à deux fois avant de caler un drone sous le sapin. L’Administration Fédérale d’Aviation américaine (FAA) a annoncé que toutes les unités pesant entre 250 grammes et 226 kilogrammes doivent être enregistrés avant le 19 Février, 2016. Pour donner un ordre d’idée, le dernier drone de Parrot est concerné par cette mesure. Toute personne surprise en train de voler avec un appareil non enregistré après cette date pourrait faire face à des sanctions sévères. En effet, la FAA prévoit une sanction qui peut atteindre une amende de 250.000 $ et jusqu’à trois ans de prison.

no drone zone

L’enregistrement comprendra habituellement des frais de service à hauteur de 5 dollars, mais la FAA propose le tout gratuitement les 30 premiers jours à compter du 21 décembre prochain pour encourager la participation. Elle informe que « les inscrits devront fournir leur nom, adresse et adresse e-mail. À la fin du processus d’inscription, l’application web va générer un certificat d’immatriculation du drone et une preuve de propriété, qui comprendra un numéro d’identification unique pour le propriétaire. Ce numéro doit être marqué sur l’appareil. » Enfin, tous les propriétaires devront être âgés d’au moins 13 ans.

Répit pour les drones commerciaux aux États-Unis

À noter tout de même que cet enregistrement ne couvre que les pilotes civils et les amateurs, pas des gens qui veulent utiliser des drones à des fins commerciales. La FAA déclare dans un communiqué de presse, cependant, qu’elle « développe des améliorations qui permettront à de tels enregistrements en ligne d’avoir lieu d’ici le printemps 2016» pour les opérateurs commerciaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.