in

Les 10 dinosaures les plus dangereux de la franchise Jurassic Park

De toutes ces créatures préhistoriques se dirigeant vers la ville, voici les dinosaures de Jurassic Park que personne ne voudrait voir errer dans les rues.

Avec cinq films actuellement dans la franchise et un autre en développement, le royaume de Jurassic Park regorge de toutes sortes de dinosaures. Jurassic World : Dominion prévu sortir en salles le 10 juin ramènera Alan Grant, Ian Malcolm et le Dr Ellie Sattler à l’écran. Voici un aperçu des dinosaures les plus dangereux de cette franchise.

Le monstrueux Indominus Rex

Créé à partir de l’ADN de 15 différentes espèces animales, l’Indominus Rex est le prédateur ultime de Jurassic Park. Il a la capacité de se camoufler dans son environnement et de voir sa proie même si elle ne bouge pas. Ce prédateur détecte également la signature thermique.

Tyrannosaurus Rex, le plus célèbre de dinosaures de Jurassic Park 

Ce monstre préhistorique est le fléau suprême de l’humanité sauf si vous arrivez à rester immobile. Il ne vous voit que si vous êtes en mouvement, mais il semble assez difficile de ne pas bouger lorsque cette bête vous souffle dans le cou.

Le puissant vélociraptor, le terrifiant petit dinosaure de Jurassic Park

Ces petits, mais puissants carnivores sont des chasseurs de meute extrêmement intelligents. Ils peuvent déjouer même le chasseur humain le plus expérimenté.

Le Spinosaurus tueur de T-Rex

Ce dinosaure semi-aquatique se reconnaît facilement par sa nageoire en forme de voile et sa queue extrêmement longue en forme de gouvernail. Il est sous-représenté dans la franchise, mais reste très dangereux. Il est d’ailleurs le seul des dinosaures de Jurassic Park à être capable de tuer un T-Rex.

Le Carnotaure cornu

Aussi appelé « le taureau carnivore », ce dinosaure est un carnivore. Il se reconnaît par ses écailles pointues, ses petits bras et ses cornes directement placées au-dessus de ses yeux.

Le Dilophosaurus carnivore

Ce dinosaure est assez petit, mais il est capable de cracher du venin. Il a de l’ADN de grenouille dans ses gènes.

Le tricératops à trois cornes, le dinosaure herbivore de Jurassic Park 

Cet herbivore ne mange certes pas les humains, mais il ne serait pas très agréable de les voir débouler dans un quartier. Il a en effet presque la même taille qu’un autobus scolaire.

Le pachycéphalosaure au crâne dur

 

Cet herbivore surnommé « Friar Tuck » a une tête en forme de dôme. Il utilise son crâne dur comme bélier. Se faire heurter par l’une de ces bêtes équivaut à être heurté par une voiture.

Le Mosasaurus, le fameux dinosaure marin de Jurassic Park

Cette créature marine est une tribride géante possédant l’une des mâchoires les plus fortes des dinosaures de Jurassic Park. Elle est la combinaison d’une baleine, d’un requin et d’un crocodile et a même réussi à manger le fameux Indominus Rex. Elle ne se retrouve cependant pas en première place des plus dangereux dinosaures de cette franchise, car elle s’évite en restant juste à l’écart de l’eau.

Le prédateur volant Ptéranodon

Il est caractérisé par son bec très pointu et sa grande envergure. Son corps est recouvert de minuscules fibres capillaires de kératine. Ces prédateurs volants se nourrissent même des humains.

Bonus : le Giganotosaurus

Giganotosaurus

Dernier né des dinosaures de la franchise Jurassic Park, le Giganotosaurus apparait dans Jurassic World : Le monde d’après. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prédateur aux dimensions énormes qui fera frémir les aventuriers les plus téméraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.