in

Un renouveau des voitures autonomes grâce aux deepfakes?

Les voitures autonomes sont synonymes d’avancées technologiques majeures, mais aussi de peur. Leurs utilisations ont en effet déjà abouti à des accidents dramatiques coûtant la vie à certains. Pour pallier à ces incidents, et ainsi remettre en route les tests freinés ou stoppés de ces voitures, Oxbotica a peut être trouvé une solution en les deepfakes.

Une solution nécessaire à trouver pour les voitures autonomes

La presse avait relaté les accidents dû à l’utilisation de ce type de voiture. Si celle-ci sont dotées d’une autonomie supposée totale pour laisser à ses passagers les mains libres, force est de constater qu’elle possède ses limites. En effet, face à un environnement incertain qui change sans qu’elle ne puisse forcément anticiper, la voiture déraille.

Par exemple, un piéton traversant hors d’un passage piéton représente un obstacle que la voiture ne situera malheureusement que trop tard. C’est ce qui a coûté la vie à une femme en mars 2018, renversée par une voiture autonome Uber. Comment améliorer ces voitures si les tests de mise en situation réelle s’avère dangereux pour les personnes autour? C’est à cette question que l’entreprise britannique Oxbotica veut apporter une réponse.

Les deepfakes sont-elles la solution au problème?

On utilise des deepfakes sans le savoir de façon quotidienne. Ce sont elles qui nous aident en matière de traduction sans qu’on ne le sache. En effet, un système permet de traduire automatiquement une vidéo synchronisant les mouvements des lèvres, rendant la compréhension plus fluide et crédible. Cependant, elles restent une technologie critiquée à plusieurs reprises quant aux risques de manipulation qu’elle peut engendrer. Les entreprises sont donc souvent méfiantes à leur égard, mais pas par Oxbotica.

L’entreprise spécialisée dans les logiciels pour véhicules autonomes mise sur elles pour reproduire des conditions de conduites difficiles. Une technologie deepfake va élaborer en quelques minutes des milliers d’images photo-réalistes et va les utiliser par la suite. C’est elle qui va permettre de renforcer la sécurité des nouveaux systèmes des voitures par ce même biais. Situations inédites et événements rares seront  ainsi provoqués pour que l’autonomie de la voiture acquiert le plus d’expérience possible.

Le co-fondateur et directeur de la technologie Oxbotica déclare ainsi: “L’utilisation de deepfakes est une opportunité incroyable pour nous d’augmenter la vitesse et l’efficacité de l’autonomie en toute sécurité de n’importe quel véhicule dans n’importe quel environnement – un objectif central de notre vision de l’autonomie universelle”. La machine est donc lancée à nouveau pour les voitures autonomes à l’avenir.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Top des nouveaux objets connectés destinés à la voiture

Top 6 des objets connectés pour jardiner