in ,

Test du stylo connecté Lifetrons Business Note Writer

Test Lifetrons Premium Pro+ Business Note Writer - Stylo connecté

Le fabricant suisse Lifetrons, spécialisé dans le high-tech propose son stylo connecté, le Premium Pro+ Business Note Writer capable d’enregistrer pas moins de 190 pages de notes et de les retranscrire en numérique. Il est passé entre nos mains expertes.

Un stylo haut de gamme

Marque : Lifetrons

Catégorie : Stylo connecté

Date de sortie : disponible

Prix : 230 euros

Testé avec un iPhone 5S

Unboxing

Au contraire de beaucoup de ces concurrents, le Business Note Writer est dans une toute petite boite. À l’intérieur, une housse qui semble être en cuir. Quand on l’ouvre, on tombe sur le stylo, le récepteur, les différents câbles pour le brancher, des mines de rechange, une clef USB avec le logiciel à installer et des piles pour le stylo. L’ensemble est propre, bien rangé. Et il y a même une (très grande) notice explicative qui détaille pas à pas l’installation des composants.

IMG_20150421_141518  IMG_20150421_141723  IMG_20150421_141758  IMG_20150421_141938

Bon point, un câble est fourni pour les deux prises iPhone qu’il existe.

Design & Ergonomie

Le stylo est finalement relativement classique au niveau du style. Pas grand chose à rajouter là-dessus si ce n’est qu’il est sobre et disponible seulement en noir. Avec un poids assez important, mais correctement équilibré, il tient bien dans la main. Pour ce qui est du sentiment lors de l’écriture nous avons été un peu déçus. Il ne glisse pas si bien et il manque peut-être de souplesse dans le roulement de la bille. Pour un stylo à ce prix, on pouvait s’attendre à un tout petit peu mieux.

IMG_20150421_142041  IMG_20150421_142017

Application

L’application mobile est plutôt décevante. Premièrement parce qu’elle plante régulièrement. En 10 minutes d’utilisation, il a fallu faire un retour en arrière à 5 reprises. C’est trop. En outre, elle permet d’afficher ce que vous avez écrit ou dessiné, mais la résolution laisse à désirer. Il est possible d’ajouter des notes, des couleurs, de surligner et surtout d’envoyer le tout par mail.

IMG_7435  IMG_7436

Enfin, pour terminer sur cette partie, un gros coup de gueule. Pas de compatibilité Android, une hérésie quand on sait que le système d’exploitation mobile représente plus de la moitié des terminaux actuellement en circulation. Beaucoup d’autres stylos connectés ne disposent pas non plus de cette compatibilité. Carton rouge !

Utilisation/Prise en main

Avant de poursuivre, précision que la version du logiciel « MyScriptStudio » fournie sur la clef était buggé. Coup de malchance ou problème généralisé ? Toujours est-il qu’il a fallu aller le télécharger nous-mêmes sur le site du constructeur.

IMG_20150421_154246

Rien ne sert de tourner autour du pot, le système de récupération des notes fonctionne très bien. De même pour les petits dessins. Il suffit de placer le récepteur sur une feuille de papier A4, de faire notre affaire puis de brancher ce même récepteur à l’ordinateur pour récupérer notre travail. Fidèle à ce que l’on a rédigé, on ne peut qu’être satisfait de cette fonctionnalité, centrale, qui fonctionne plus que correctement. Il est ensuite possible d’y mettre des annotations, de la couleur et même de sur lignée les points essentiels. Contrairement à la version mobile, la résolution est très bonne. On peut très bien imaginer la création d’un logo à la main avec le stylo.

IMG_20150421_154940

La conversion numérique est quant à elle encore perfectible. Si la plupart des idées principales sont retranscrites, certains mots lui échappent. Il faut avoir une écriture relativement soignée pour que tout fonctionne bien. Bien loin l’idée d’avouer que nous écrivons comme des cochons, mais en tant que journalistes, nous savons bien qu’en prenant des notes rapidement on écrit pas forcément très bien ! Reste que la conversion permet tout de même de retrouver assez fidèlement le contenu à condition d’y passer un peu de temps derrière.

Capture d’écran 2015-04-21 à 15.51.45

Enfin, lorsque le récepteur est branché, le stylo peut agir comme une souris. On est loin des performances d’une tablette graphique, mais ça a au moins le mérite d’exister et d’être utilisable. La feuille A4 devient alors un tapis de souris. L’intérêt vient également du fait qu’il est ainsi possible de faire des notes éphémères. Imaginons le contenu projeté sur un rétroprojecteur, il est ainsi simple de montrer à ses interlocuteurs de quoi on parle en entourant certain éléments.

Compatibilité

Iphone/Apple Touch/Mac/Windows

Rappel des fonctionnalités

Retranscription de vos notes sur iPhone/iPod Touch/Mac/Windows

Possibilité de numériser les notes sur ordinateur (Mac et PC)

Conclusion

Ce qu’on a aimé : Simplicité d’utilisation, reproduction fidèle des notes, design sobre et épuré.

Ce qu’on a pas aimé : Pas de compatibilité avec Android. L’application mobile qui manque de fonctionnalité et qui plante. Le logiciel sur la clef qui était défaillant.

Le Premium Pro+ Business Note Writer se révèle assez difficile à noter avec d‘un côté des gros points forts et de l’autre des lacunes importantes qui plombent un peu l’expérience. Reste qu’on peut lui trouver une réelle utilitée, notamment sur ordinateur et ne plus jamais le lâcher. Il faudra tout de même y mettre le prix. 230 euros, peut-être un peu cher, surtout comparé à ses concurrents.