in ,

Scio : le scanner moléculaire connecté !

Place à un objet connecté aux allures de science fiction : Scio le scanner moléculaire connecté. Plus besoin de lire les emballages alimentaires, votre scanner connecté analyse l’aliment ou l’objet demandé et vous livre une analyse détaillée sur sa composition.

Une technologie surprenante : la spectroscopie proche infrarouge

On s’était habitué à scanner des photos ou encore des documents pour les transférer sur notre ordinateur mais scanner des aliments était encore un rêve loin d’être réalisable. La société Israëlienne Consumer Physics surprend le monde entier avec un scanner moléculaire doté de la technologie nommée spectroscopie. Comme son nom l’indique un capteur optique que l’on appelé un spectromètre va analyser à l’aide d’une lumière infrarouge les molécules que contient un objet ou encore aliment. Le point fort de la société israëlienne c’est d’avoir réussi à insérer une telle technologie dans un si petit objet.

Scannez votre tomate pour en savoir plus

SCiO

En pratique c’est beaucoup moins compliqué que ce que l’on pourrait penser. Il vous suffit de scanner une tomate par exemple à l’aide de Scio, appuyez ensuite sur le bouton pendant quelques secondes et en un minimum de temps les résultats de l’analyse s’affichent sur une application disponible sur votre smartphone : poids, calories, apports etc … Le champ des possibles est très large puisque vous pouvez scanner la composition moléculaire d’aliments, de boisson mais aussi de médicaments.

Le succès de la campagne Kickstarter

La plateforme Kickstarter permet à de beaux projets de se réaliser par le recueillement des fonds nécessaires. Pour ce scanner moléculaire Scio la campagne fut un véritable succès puisqu’en 24heures seulement la somme nécessaire à la réalisation a été réunie ! Les investisseurs ont cru à ce projet un peu fou. Scio sera disponible pour 149 $ ( soit environ 108 euros ) pour décembre 2014. Un prix véritablement abordable aux vues des prouesses de ce scanner futuriste. Bien qu’au commencement on aurait tendance à scanner tout ce qui nous entoure il est possible qu’à terme l’utilisation de Scio devienne superflue.