in

Royaume-Uni : rouler pour recharger sa voiture électrique

Le Royaume-Uni s’apprête à mettre en place des bandes vertes assez spéciales sur les routes. Celles-ci devraient permettre aux propriétaires de voitures électriques de rouler plus longtemps vu qu’elles rechargent leur véhicule.

Mais avant que les routes ne se mettent au vert, des tests doivent être menés. Ces essais auront lieu plus tard cette année, sur certaines parcelles de routes non fréquentées, afin de voir comment cette technologie pourrait marcher efficacement et en toute sécurité sur les routes et autoroutes du pays. Si ce dispositif unique en son genre fonctionne correctement, les conducteurs de véhicules à émissions ultra-faibles pourront enfin parcourir de longues distances sans avoir besoin d’interrompre leur trajet pour recharger les batteries de leur voiture.

« Les technologies automobiles progressent à grands pas, et nous nous sommes engagés à soutenir la croissance des véhicules à faible émission sur nos routes principales et autoroutes« , explique dans un communiqué de presse Mike Wilson, ingénieur en chef de Highways England. « Les essais hors route de la technologie sans fil aideront à créer un réseau routier plus durable pour l’Angleterre et ouvrir de nouvelles opportunités pour les entreprises qui transportent des marchandises à travers le pays« .

Régler le problème d’autonomie des voitures à faible émission

electric_highways

La mise en place de ces parcelles de routes vertes va permettre de pallier le principal défaut des voitures écologiques : leur autonomie. Si de nombreux efforts sont faits pour basculer progressivement vers l’utilisation de véhicules propres, le fait que ceux-ci peinent à tenir la distance en décourage plus d’un. Les tests doivent débuter plus tard cette année et devraient durer 18 mois, de manière à voir si cette technologie peut être installée. La recharge va donc pouvoir se faire grâce à des câbles installés sous la chaussée, qui produiront un champ magnétique changé en énergie électrique aux moyens d’un capteur placé sous la voiture.

« Le potentiel pour recharger les véhicules à faible émission offre des possibilités passionnantes« , a déclaré dans un communiqué de presse Andrew Jones, ministre des Transports. « 500 millions de Livres sterling vont être allouées ces cinq prochaines années afin de maintenir la Grande-Bretagne à la pointe de cette technologie, ce qui aidera à stimuler les emplois et la croissance dans le secteur« . En plus de ces 700 millions d’euros, un autre investissement est prévu. Le nombre de bornes de recharges disponibles au Royaume-Uni devrait être augmenté, afin que les automobilistes puissent en trouver une environ tous les 30 kilomètres.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.