in

Le robot Jibo, le nouveau compagnon de la famille !

L'équipe de Cynthia Breazeal, directrice du groupe de recherche au M.I.T de Boston, dévoile Jibo, un compagnon pour tous les membres de la famille.

jibo3

Moins de 3 kg d'

C'est un  véritable  succès sur le site de financement participatif . En deux mois le projet Jibo a permis de récolter plus de deux millions de dollars.

Adorable avec les enfants, il peut lire une histoire peut-être même mieux que vous, l'accueillir quand il rentre de l'école et l'aider dans ses devoirs. Car Jibo est un robot doté d'un peu d'humanité. Il rit, change le ton de sa voix selon les circonstances. Il est aussi l'assistant personnel de tous les membres de la famille pour des tâches simples de la vie quotidienne. Il communique  en tournant sa tête (coque rotative à 360°) vers la personne qui s'adresse à lui. Muni de caméra, il sait prendre des photos lors d'une réunion de famille par exemple.

Relié à votre smartphone, via une application, il sait reconnaître les visages, transmettre des messages personnels, vous rappeler des rendez-vous ou une prise de médicament car il a appris vos habitudes. Il peut aussi être connecté à d'autres appareils de la maison.  Enfin avec son écran tactile, il  vous obéit au doigt et à la voix.

Avec 28 cm de haut, vous ne pouvez pas le mettre dans votre poche mais avec ses faux airs de lampe de bureau il saura se fondre dans le décor.

jibo-robot-and-cynthia-breazeal-1405489189278
Cynthia Breazeal


Un prototype à développer

Mais il n'est pas encore arrivé dans votre salon car le Jibo présenté est encore un prototype. Les développeurs qui souhaiteraient lui apporter une véritable intelligence artificielle c'est-à-dire capable de tenir une conversation, ont pu l'adopter sur le site Indiegogo, pour 599 $ (environ 470 €).

Un robot intelligent qui ne ressemble pas à un humain. Il y a là quelque chose de rassurant et en regardant la vidéo de présentation, on se laisserait facilement attendrir par cette petite tête ronde capable de se tourner dans tous les sens et de vous fixer dès qu'elle a capté votre visage. Mais communiquer avec une machine n'a finalement rien de naturel. Même si cela correspond au stade suprême de la nouvelle technologie, on peut quand même se demander si ces humanoïdes ne devraient pas rester dans les films de science fiction. Car les véritables échanges, nous les avons avec nos proches.

 

source : humanoides.fr

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.