in

Des objets connectés plus écolos grâce aux écailles de poissons

Pour remplacer le plastique de nos objets connectés, cette matière biodégradable dérivée des écailles de poissons se présente comme une alternative viable.

Durable d’un point de vue écologique, le matériau l’est aussi d’un point de vue physique. Ainsi, sa bonne résistance couplée à une certaine souplesse le rend tout particulièrement adapté à la fabrication d’appareils ou de composants électroniques flexibles. On pourrait notamment l’utiliser pour fabriquer des écrans pliables.

Des objets connectés flexibles faits en écailles de poissons

Sur les écrans actuels, un film transparent rassemble les composants qui conduisent l’électricité et émettent la lumière. Pour des écrans jetables à appliquer sur la peau ou des surfaces molles, on utilisait jusqu’ici exclusivement des films en plastique, seuls capables de supporter le pliage.

Des chercheurs chinois de la Nanjing Tech University ont donc voulu rendre un peu plus écologiques ces produits à usage unique. Pour ce faire, ils ont remplacé le plastique des objets connectés par une substance gélatineuse conçue avec le collagène des écailles de poissons, habituellement jetées.

Comment ont-ils fabriqué ce nouveau plastique ?

Une fois avoir élaboré la solution gélatineuse, les scientifiques en ont versé dans une boîte de Petri qui fait office de moule quand la substance sèche. De fait, le film obtenu a toutes les propriétés requises pour servir pour des composants électroniques que l’on peut porter.

Ainsi, avec ce matériau flexible et transparent, les chercheurs ont élaboré un appareil électroluminescent qui fonctionnait toujours après 1 000 pliages. Mieux, le film se dégrade en 24 heures dans le sol. De plus, il peut se dissoudre dans l’eau chaude, donnant une solution qu’on peut ensuite recycler en un deuxième film.

De ce fait, ce film dérivé de poissons n’est pas le seul matériau biodégradable original qui pourrait constituer nos futurs objets connectés. On se rappelle notamment ce casque audio fait en champignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.