in

Ghost Robotics lève le voile sur Q-UGV, son chien robot armé

Boston Dynamics, la société la plus souvent associée aux chiens robots, interdit la militarisation de ses appareils. De son côté, Ghost Robotics a présenté le Q-UGV, un chien robot avec une arme intégrée.

Ghost Robotics a présenté ce modèle lors de la conférence annuelle 2021 de l’Association of the United States Army à Washington DC.

Ghost Robotics présente des innovations létales sur son chien robot armé

Le Q-UGV dispose d’une caméra thermique pour un fonctionnement nocturne. Cette caméra a une portée effective de 1,2 km et un zoom optique 30x.

Selon The Verge, la société Sword International a construit le module du fusil sans pilote à usage spécial (ou SPUR) intégré au robot. Grâce à ses capteurs hautement performants, le SPUR peut fonctionner de jour comme de nuit. Ce qui en fait le futur des systèmes d’armes sans pilote.

Ce fusil d’assaut, porté par le robot chien de Ghost Robotics, a un calibre de 6,5 millimètres. Il peut atteindre une cible se trouvant à 1.200 mètres de distance.

Surfshark

Vers une perspective dystopique des systèmes d’armes autonomes

Popular Science note que l’on ne dispose pas d’informations sur l’autonomie sur le terrain du Q-UGV. Il n’est pas encore certain que le robot chien de Ghost Robotics arrive à gérer tout seul son attirail.

Les avis penchent plus sur un guidage par un opérateur humain. C’est ce dernier qui visera et tirera manuellement. Quoi qu’il en soit, il faut craindre qu’une telle innovation tombe dans des mains ennemies. Cela poserait de graves soucis si des terroristes arrivaient à en prendre le contrôle.

Ghost Robotics a aussi diffusé quelques tweets promettant d’autres armes de combat. Il s’agit d’un drone Lockheed Martin et d’un capteur de reconnaissance Digital Force Technologies. Le futur s’annonce peu ennuyeux, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *