in ,

Franky Zapata va tenter de traverser la Manche avec sa Flyboard Air

franky zapata sur sa flyboard air

Franky Zapata va tenter la première traversée de la Manche avec sa plateforme volante, la Flyboard Air. C’est une entreprise qu’il n’est pas du tout certain d’accomplir.

Après sa démonstration lors de la parade sur les Champs Élysées le 14 juillet dernier, Franky Zapata, inventeur de la Flyboard Air, se lance un nouveau défi. Il a en effet annoncé vouloir traverser la Manche sur sa plateforme volante. Il a choisi pour cela la date anniversaire de la première traversée aérienne de ce bras de mer entre le Royaume-Uni et la France, qui célèbre cette année ses 110 ans. Cela se passe jeudi 25 juillet.

Celui que l’on surnomme « l’homme volant » compte partir de Sangatte dans le Pas-de-Calais. Il volerait jusqu’à rejoindre Saint Margarets Bay aux environs de Douvres. Il estime pouvoir effectuer la traversée avec sa Flyboard Air en 20 minutes en volant à une vitesse de 140 km/h. Ses chances d’y arriver ne sont d’après lui que de 30%. Le record du monde, qu’il a lui-même établi en 2016, de la plus grande distance parcourue sur une plateforme à turboréacteurs est d’à peine plus de deux kilomètres. Il doit ici en franchir pas loin de 40, un véritable fossé.

pcloud à vie -65% - standard

La Flyboard Air utilisée à des fins militaires ?

La Flyboard Air embarque cinq turbines à gaz pouvant chacune produire une puissance d’environ 250 chevaux. Le casque affiche sur la visière les informations de vol comme l’altitude, la vitesse et le niveau de carburant. Le réservoir d’essence est porté en sac à dos et fait un peu moins de 20 litres. Il permet de réaliser un vol d’environ 6 à 10 minutes. Ce qui veut dire que Franky Zapata aura besoin de faire au moins un ravitaillement durant la traversée, dans des conditions encore incertaines.

Il a fallu à l’inventeur de la Flyboard Air entre 50 et 100 heures pour apprendre à contrôler avec précision son engin. Mais son apparition réussie sur les Champs Elysées a semble-t-il convaincu l’armée française que cet outil pourrait leur être utile. Le gouvernement a d’ailleurs déjà investi 1,3 million d’euros pour permettre à Franky Zapata de peaufiner son système d’aviation personnel. Cela aura-t-il été suffisant pour lui permettre de traverser la Manche ? Réponse dans deux jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.