in

GreenPod, un réseau social connecté de jardinage

Vous vivez en ville mais vous adorez le jardinage ? Vous pensez que votre région manque d’espaces verts ? Vous devriez aimer les GreenPods, des plantes greffées au mobilier urbain que chaque habitant peut prendre en charge et… adopter sur un réseau social.

GreenPod, un projet de design urbain

Et si les plantes disposaient de leur propre réseau social ? C’est l’idée qu’a lancé GreenPod il y a quelques semaines. Une idée qui a manifestement plus à son public, puisque ce ne sont pas moins de 15.000 € qui ont été soulevés lors de leur campagne de financement participatif sur KissKissBankBank.

Mais GreenPod, qu’est-ce donc ? Ce n’est ni plus ni moins qu’un projet de transformation urbain, prévoyant de redécorer plusieurs éléments de mobilier extérieur comme des poteaux, des barrières, des façades, des gouttières… afin de les rendre plus verts. Ce sont ces éléments de décoration que l’on nomme GreenPods, et il en rexiste autant que de mobiliers urbains.

Pour résumer, les GreeBots abritent des plantes dont chaque habitant volontaire peut s’occuper. Il devient alors un jardineur (jardinier urbain heureux), peut participer à l’entretien des plantes et entrer en contact avec d’autres jardineurs pour racheter du terreau ou d’autres matériaux. A savoir qu’afin d’éviter les risques, chaque GreenBot est équipé d’un système antivol.

GreenPod 1

Un réseau social pour les plantes

Vous devez vous en douter, si on aborde le sujet sur Objetconnecte.net, c’est surtout que les GreenPods permettent d’ajouter aux plantes des fonctionnalités connectées. En l’occurrence, cela passe par l’installation de capteurs qui analyseront la température ambiante et pourront déterminer si la plante a soif ou si elle risque de geler. Ces capteurs sont connectés à Internet via la technologie SigFox, qui assure une connexion beaucoup plus abordable que le réseau GSM (et entièrement française).

Ces capteurs connectés sont à mettre en rapport avec l’application mobile « Mon jardin dans ma rue ». Le but ? Adopter une plante, tout simplement, via un QR Code ou une puce NFC. Une fois enregistrée à vos amis, elle vous parlera de biodiversité ou vous invitera à des apéros si jamais elle a soif. Cela facilitera également les relations et l’entraide entre jardineurs entre eux. La communauté ainsi créée assurera un entretien constant des plantes urbaines de leur ville, se partagera des conseils et fiches techniques sur le jardinage et les plantes à privilégier selon les régions, le tout en accord avec leur mairie. Il fallait y penser.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=WdJ4k0CuKcI »]

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.