in ,

Eliott, 14 ans et son robot jardinier repérés par Google

Eliott Sarrey, l'inventeur de Bot2karot

Eliott, seulement âgé de 14 ans, est le génial inventeur d’un robot-jardinier contrôlable via smartphone. Il a été sélectionné par Google pour participer à la grande finale Google Science Fair.

Eliott, jeune français de 14 ans, a déjà compris le but premier des robots : faciliter la vie de leurs utilisateurs. C’est dans cette optique qu’il a décidé d’apporter sa contribution au monde de la robotique. Le garçon originaire de Meurthe-et-Moselle a ainsi construit de toute pièce un robot-jardinier, « Bot2karot ». Entièrement contrôlable depuis son smartphone, le petit robot s’envolera avec son créateur début septembre pour participer à la finale du Google Science Fair, concours organisé chaque année par le géant américain.

Expérience ludique

De plus en plus d’objets connectés sont inventés afin de vous faciliter le jardinage, et le Bot2karot en fait indéniablement partie. Comme l’explique Eliott dans sa vidéo de présentation, le robot jardinier a été créé pour aider les « personnes actives toujours pressées ». Arroser les cultures ou encore repiquer les pots, le Bot2karot peut ainsi s’occuper de votre potager pendant votre absence. Si vous avez peur qu’il fasse n’importe quoi, rassurez vous tout de suite, le robot est contrôlable via votre smartphone. Quittez donc vos Farmville et découvrez le monde réel avec ce projet !

Passionné par les jeux de construction

À part la robotique, le collégien a une autre passion : les jeux de construction, et plus particulièrement les LEGO. À l’instar du jeune italien qui a créé un exosquelette pour contrôler son robot en LEGO, Eliott Sarrey est sur le point de réaliser un « exploit » grâce à ces petites briques multicolores. Avec l’aide de ses parents et de son professeur de mathématique, le petit génie a réussi à construire un prototype de robot pouvant se mouvoir et effectuer les tâches pour lesquels il est programmé. Désormais, l’heure est à la préparation de la grande finale. Du gros travail en perspective …

giphy

Un rêve bientôt réalité ?

Comme il l’explique sur son site, le jeune étudiant souhaiterai passer toute son année de première aux États-Unis mais ne peut pas, tout simplement car un tel projet coûte énormément d’argent. Remporter le Google Science Fair lui permettrai de réaliser ce rêve, la récompense étant une bourse d’étude de 50 000$. Ce n’est pas le premier français a arriver en finale de ce concours ; l’an dernier, un jeune Nantais de 18 ans avait inventé un réveil olfactif et était parvenu à se hisser jusqu’en finale. Sortir vainqueur de cette « joute des cerveaux » , c’est tout ce qu’on peut souhaiter à Eliott et à son robot jardinier. Quant à nous, notre décision est prise.

 Robot meme

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.