in

Implantables : le futur des wearables selon Greenwaves Systems

implantables

Selon Jim Hunter, le Chief Scientist de Greenwave Systems, les objets connectés seront bientôt dépassés par des appareils pouvant être implantés directement dans le corps humain. Ce spécialiste est persuadé que les « implantables » seront à la mode d’ici 3 ans. Cette prédiction a été formulée dans le cadre du Web Summit 2016 de Lisbonne.

Les consommateurs recherchent désormais des appareils connectés capables de leur faciliter la vie, mais aussi d’améliorer leur santé et de contrôler certains éléments de leur domicile. Hunter est persuadé que beaucoup seraient prêts à opter pour des implants pour profiter pleinement de ces fonctionnalités. D’après ses propres dires, les wearables ne sont qu’une étape transitoire vers les implantables.

Face à la hausse des cybercrimes et la vulnérabilité des objets connectés à ces attaques, il risque d’être très difficile de créer un climat de confiance à l’égard de ces appareils d’un genre nouveau. Hunter est conscient de ce défi, et considère qu’un travail de réflexion doit être fait pour résoudre ce problème et convaincre les consommateurs qu’il n’y a pas de réel danger à s’implanter des composants électroniques.

L’essor des implantables est inévitable

jim-hunter

À ses yeux, il s’agit bel et bien d’une sorte de révolution. L’essor des implantables est inévitable, il est donc important de se préparer à ce bouleversement pour adopter cette technologie correctement. L’expert considère que la confiance est souvent le principal obstacle au lancement d’un produit nouveau sur le marché

Les humains ont tendance à rejeter naturellement le changement. En tant qu’espèce, l’Homme agit ainsi jusqu’à ce qu’il perçoive la valeur concrète d’une innovation. Hunter prend l’exemple d’une pompe à insuline implantable. Un tel accessoire dispense du besoin d’effectuer des tests sanguins, de piquer son doigt et de préparer une aiguille pour injecter l’insuline. Les bénéfices sont multiples, mais uniquement si l’usager peut avoir confiance en ce produit.

Si le grand public adopte les implantables, il est probable que les wearables deviennent aussitôt obsolètes. Les objets connectés sont une technologie intéressante, et représentent un pont entre diverses industries comme la mode, le sport et la technologie. Toutefois, les implantables sont réellement en mesure d’améliorer la vie, et même de la sauver.

L’indispensable question de la sécurité

black-mirror-mushroom

Une autre barrière à l’adoption massive des nouvelles technologies est la sécurité. Dans le cas des implantables, cet obstacle sera évidemment magnifié. Les implantables peuvent améliorer la santé et les conditions de vie, mais aussi exposer les usagers à des risques nouveaux.

En tant que co-chair au Privacy Security Comittee du IOT Consortium, Jim Hunter considère la sécurité et la confidentialité comme des points essentiels. Le consortium tente de travailler avec l’ensemble de l’industrie pour créer une forme de cohésion dans ce domaine et la mise en place de normes minimales à respecter.

Pour l’heure, le concept d’implantable n’est pas encore défini. D’ici trois ans toutefois, les choses auront beaucoup évolué et il est très possible que cette innovation fasse partie de notre quotidien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *