in

Cauchemar évité sur l’A320

accident de drone 3

Les passagers de l’Airbus A320 d’Air France ont eu une sacrée frayeur en plein vol. En effet, le 19 février, ils ont évité de peu un accident de drone : une collision avec un avion de ligne qui survolait l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, en région parisienne. Quelles leçons tirer de cet incident ?

Cela ne pourrait ressembler qu’à un fait divers un peu insolite, pourtant sans la réactivité du copilote, le banal voyage entre Barcelone et Paris aurait pu tourner au drame. Un drone est entré dans l’espace aérien pourtant interdit, et a frôlé l’aile gauche de l’avion de ligne.

accident de drone 1

Les circonstances de l’accident de drone

C’est à environ 1600 mètres d’altitude que l’incident a eu lieu ce 19 février… Lorsque le copilote aperçoit un objet volant sur la trajectoire de l’appareil. Il désactive aussitôt le mode « pilote automatique » de l’appareil et modifie la trajectoire de l’A320 pour éviter la collision. Le commandant affirmera de son côté avoir vu le drone passer à seulement 5 mètres de l’aile gauche de l’appareil. Cela peut paraître beaucoup mais à une telle altitude et une telle vitesse, les drames peuvent très vite arriver.

Grâce à l’excellente réaction du copilote un drame a pu être évité, cependant nous ne connaissons ni l’identité du propriétaire du drone, ni le gabarit ou la vitesse du drone en question. Actuellement, l’enquête suit son cours, chapeautée par le BEA, le Bureau d’enquête et d’Analyse.

accident de drone 2

Qu’en est-il de la législation ?

En ce qui concerne les réglementations sur le vol des drones appartenant à des particuliers, les règles sont assez stricte. Premièrement, il formellement interdit de survoler les aéroports ou zones militaires ou zones officielles. Le drone ne peut pas dépasser les 150 mètres d’altitude en vol.

Voilà des informations utiles qui devraient plaire à tous les amateurs de drones. Optez pour la conduite avec prudence !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.