in ,

Windows 11 : la révolution en douceur de Microsoft

Microsoft Windows compagnie

Windows 11 est une itération de Windows 10. Elle apporte de profonds changements sur le plan du design et de la sécurité.

Windows 11, cette version vient succéder à son aînée, Windows 10 équipant encore la majorité des ordinateurs de la planète. Cette itération veut rester dans le sillage de son prédécesseur sur l’utilisation tout en innovant sur le design. Le visuel expérimente quelques changements, des menus au bureau en passant par l’explorateur de fichiers. Voyons donc en détail en quoi le Windows 11 serait une révolution en douceur de Microsoft.

Présentation

Avec Windows 11, Microsoft se focalise plus sur la sécurité notamment avec la présence obligatoire de la puce TPM 2.0. Cette version majeure se base également un peu plus sur la flexibilité et la communication. Quelques améliorations liées au gaming sont également de la partie pour optimiser ses performances.

La configuration requise pour installer Windows 11

Processeur : 1 GHz ou plus avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits ou sur un SoC

Mémoire vive : 4 Go

Surfshark

Stockage : 64 Go ou plus

TPM : module de plateforme sécurisée 2.0

Carte graphique : compatible avec DirectX 12 ou une version ultérieure avec le pilote WDDM 2.0

Affichage : Écran HD 720p d’une diagonale supérieure à 9 pouces

N.B : un compte Microsoft est indispensable pour faire fonctionner cet OS.

Un système d’exploitation facile à installer

Dévoilé au public le 5 octobre 2021, ce système d’exploitation est présent automatiquement dans tous les nouveaux ordinateurs. La mise à jour est d’ailleurs prioritaire pour ces derniers s’ils n’en sont pas encore équipés. Les autres ordinateurs qui ne sont pas récents pourront recevoir cette mise à jour au cours de l’année 2022.

Il est toutefois possible pour les autres utilisateurs d’installer manuellement ce système d’exploitation. Téléchargez l’OS sur le site même de son développeur ou accédez-y dans les paramètres de Windows Update. Vérifiez cependant au préalable si votre ordinateur y est compatible et lancez l’outil. Suivez ensuite toutes les étapes à la lettre.

Il se peut que l’outil lancé vous indique que vous n’avez pas de puce TPM 2.0. Pensez à vérifier sa disponibilité parce que dans la majorité des cas, elle est présente, mais seulement désactivée. Si après l’avoir activée, votre outil vous dit que cette puce est encore absente, vous ne pourrez pas installer Windows 11 sur votre PC.

La réinitialisation de l’installation de Windows 11

Windows 11, en tant que successeur de Windows 10, se base sur les technologies de ce dernier. Il dispose d’une fonctionnalité « Réinitialiser ce PC ». Cette fonction permet la restauration des paramètres d’usine par défaut tout en conservant vos fichiers.

Vous pourrez ainsi réinstaller votre système d’exploitation avec ses paramètres initiaux. Cette fonction vous permettra même d’utiliser l’image disponible localement.

Un design repensé

Microsoft a revu et corrigé son design pour offrir d’emblée une nouvelle expérience à ses utilisateurs. Cet OS arbore un design moderne et convivial, malgré les quelques caractéristiques conservées de son aîné. L’aspect visuel est non seulement plus naturel, mais aussi plus doux.

Le déploiement lent et progressif de ce système d’exploitation se poursuivra jusqu’au premier semestre 2022. Microsoft pense que cette itération devra être disponible sur tous les appareils éligibles.

La disparition de « Ce PC »

On note cependant la disparition de « Ce PC ». On ne peut plus y accéder que par l’explorateur global. Le menu contextuel est aussi mieux ordonné. Certaines actions habituelles comme copier, coller, renommer sont accessibles en une icône placée juste en haut de l’écran.

Le champ de recherche est en effet placé en haut. Une partie est dédiée pour votre application épinglée et des recommandations. Il est possible de réorganiser les icônes selon votre bon vouloir.

Du nouveau sur la barre des tâches

Le plus gros travail sur le plan du design se trouve sur la barre des tâches. Le champ de recherche laisse place à une loupe et les autres boutons se trouvent au milieu. Il est cependant possible de recaler ces boutons vers la gauche. Quant au centre de notifications, il se présente sous la forme d’un volet à effet de transparence.

Dans cette nouvelle version de Windows, la barre des tâches s’aligne au centre de l’écran. Elle introduit une nouvelle conception du bouton Démarrer, de nouveaux boutons pour la recherche, pour visionner les tâches, les widgets et la conversation.

En simplifiant cette nouvelle barre de tâches, Microsoft a dû supprimer de nombreux intéressants paramètres. La barre de tâches a donc quelque peu perdu son côté fonctionnel. Il est par exemple impossible de repositionner la barre de tâches.

Quelques actions sont aussi devenues inenvisageables. Il en est ainsi de l’affichage des étiquettes, du masquage de la date et l’heure, de la modification de la taille des icônes… Vous pourrez cependant toujours cacher la barre des tâches en activant l’option correspondante.

Le nouveau menu « Démarrer »

La conception du nouveau menu « Démarrer » sur Windows 11 en fait un simple lanceur d’applications. En cliquant sur le bouton Démarrer, vous verrez les applications épinglées, les derniers logiciels et documents utilisés. La barre des tâches contient également les Widgets et les bureaux. Vous pourrez aussi supprimer ces raccourcis s’ils vous sont inutiles.

Les derniers logiciels et documents utilisés sont affichés dans la section « Recommandé » de votre menu « Démarrer ». Il est certes impossible de supprimer cette section, mais vous pourrez toujours bloquer l’affichage de ces éléments récents.

Le menu des paramètres est aussi modifié. Il est accessible par un clic sur la section Paramètres du bouton Démarrer. Le menu s’affiche de suite en liste.

Qu’est devenu le Centre d’actions de Windows 10 ?

Le Centre d’actions de Windows 10 est devenu le Centre de notifications et les paramètres rapides de Windows 11.  Vous trouverez vos notifications et votre calendrier dans votre Centre de notifications.

Pour accéder à la date et à l’heure, vous n’aurez qu’à cliquer sur le bouton « Date et heure » se trouvant dans la barre d’état système. Vous pourrez aussi y accéder en cliquant à la fois sur la touche Windows et sur la touche N.

Les paramètres communs du Wifi, du Bluetooth, de la batterie, de la luminosité… sont quant à eux regroupés dans les Paramètres rapides. Pour accéder aux Paramètres rapides, vous n’aurez qu’à cliquer simultanément sur la touche Windows et sur le raccourci clavier. Un clic sur l’icône Réseau et volume permet également d’accéder aux paramètres communs.

Les widgets de Windows 11

Cette fonctionnalité permet d’accéder rapidement à certaines informations en ligne sans avoir à lancer votre navigateur. Existant déjà avec Windows 10, ces widgets sont accessibles en cliquant simultanément sur la touche Windows et la touche W. Vous pourrez également les afficher en cliquant sur le bouton Widgets de la barre des tâches.

Ce bouton vous permet d’afficher la météo, les actualités, le trafic, les divertissements et les tâches Microsoft To-Do.

Windows et Linux, l’entente est-elle encore au beau fixe ?

Windows possède un sous-système pour Linux appelé WSL qui est désormais fourni avec le calcul GPU. La firme simplifie l’installation et la mise à jour en réduisant ces opérations en une seule commande. Cela peut d’ailleurs être exécuté au démarrage pour en faciliter la prise en main.

Windows prend enfin en charge les applications GUI Linux. L’installation d’applications graphiques et leur exécution avec des mises à jour natives de Windows sont donc possibles. Pour plus de performance, l’utilisateur peut aussi connecter et monter des disques physiques afin d’accéder aux systèmes de fichiers Linux sur Windows 11, dont « ext4 ».

L’explorateur de fichiers intègre désormais aussi un accès rapide à vos fichiers de distribution via l’entrée « Linux ». Vous trouverez cette entrée dans la partie gauche de votre volet de navigation.

Windows 11 souffre-t-il de quelques soucis ?

Microsoft l’a concédé. Windows 11 souffre en effet de quelques problèmes mineurs ne pouvant pas forcer la firme à en stopper le déploiement. Cette entreprise a toutefois décidé de suspendre ce déploiement jusqu’à ce que ces soucis soient tous réglés.

Les processeurs AMD Ryzen affichent des problèmes de performances. Brother, la société qui développe ces processeurs, a d’ailleurs confirmé l’existence d’un souci de compatibilité avec Windows 11. Le système d’exploitation a en effet, du mal à détecter certaines imprimantes reliées à l’aide d’un câble USB.

Microsoft a d’ailleurs déjà annoncé que certaines imprimantes pourraient ne pas réussir à télécharger ou installer leurs pilotes. Cela serait lié à un souci de compatibilité entre une connexion HTTP et la nouvelle version de Windows.

Certains utilisateurs ayant déjà reçu cette itération de Windows, ont aussi signalé avoir eu droit à l’ancienne version du menu Démarrer et de la barre des tâches. D’autres utilisateurs quant à eux ont rapporté la réception d’un message d’incompatibilité via Windows Update. Et ce, même si leurs appareils possédaient la configuration minimale requise. Des soucis avec l’assistant d’installation ont aussi été enregistrés. Assurez-vous donc d’avoir la configuration minimale requise avant de lancer l’installation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *