in ,

Batterie électrique : Finis les compromis, chargez vite, roulez longtemps

Une équipe de chercheurs coréens vient de lever un obstacle majeur à l'adoption massive des véhicules électriques. Leur solution ingénieuse et peu coûteuse permet d'allier la rapidité de la charge et une grande autonomie, deux critères jusque-là difficiles à concilier.

Une barrière protectrice innovante

Les scientifiques de l'institut de recherche électrotechnique de Corée (KERI) ont mis au point une solution ingénieuse en développant un revêtement à base d'oxyde d'aluminium pour les anodes des batteries lithium-ion. Ce revêtement mince mais robuste forme une interface protectrice entre l'anode et l'électrolyte, prévenant ainsi la dégradation de ce dernier lors des charges rapides.

YouTube video

« L'oxyde d'aluminium a été sélectionné pour ses propriétés exceptionnelles, notamment sa grande stabilité chimique et sa résistance thermique remarquable », explique le Dr. Choi Jeong Hee, à la tête de cette avancée technologique.

Résultats probants

Jusqu'à présent, les fabricants de batteries étaient confrontés à un dilemme : privilégier une densité énergétique élevée, synonyme d'une autonomie accrue, ou opter pour une recharge ultra-rapide, au détriment de la longévité des batteries. Ce revêtement permet désormais d'allier ces deux critères essentiels.

Les tests réalisés sur ces anodes revêtues ont démontré des performances stupéfiantes. Après 500 cycles de charge rapide, les batteries conservaient plus de 83,4 % de leur capacité initiale. Des brevets ont d'ores et déjà été enregistrés en Corée du Sud et aux États-Unis, tandis que ces travaux ont fait l'objet d'une publication dans la revue scientifique « Advanced Functional Materials ».

Vers une mobilité durable à grande échelle

Le KERI prévoit à présent d'adapter cette technologie à des batteries de plus grande capacité et de surface supérieure, en vue d'une mise en œuvre industrielle massive. Cette avancée ouvre la voie à une transition énergétique accélérée dans le secteur des transports, rapprochant un peu plus les nations des objectifs ambitieux de neutralité carbone.

« Nous franchissons un cap décisif pour l'essor des véhicules électriques. En éliminant ce compromis entre autonomie et vitesse de recharge, nous levons un frein majeur à leur adoption à grande échelle », souligne un porte-parole du KERI.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *