in

Google Pixel 6 : le smartphone phare de Google

Google Pixel 6 test

Google a enfin produit son smartphone phare : le Google Pixel 6 qui reflète tout le potentiel de Google Hardware.

Après plusieurs tentatives pendant plusieurs années, Google a finalement réussi à créer le téléphone à la hauteur de tout son potentiel. Le Google Pixel 6 se démarque avec son processeur Google personnalisé et ses fonctionnalités logicielles basées sur l’intelligence artificielle. Le Google Pixel 6 semble tout avoir pour être le meilleur smartphone Android du moment. Voyons donc s’il est vraiment l’One True Flagship de l’écosystème Android.

Présentation de Google Pixel 6

Le Google Pixel 6 dévoilé le 19 octobre 2021 est le premier smartphone de Google à être équipé d’un SoC maison. Le Google Tensor appuyé par 8 Go de RAM assure ses prouesses. Il arbore aussi un nouveau capteur dorsal de 50 mégapixels à ultra grand angle de 12 mégapixels. Son écran OLED de 6,4 pouces 90 Hz vient compléter le tout.

Caractéristiques techniques

  • Écran : 6,4 pouces, 2400 x 1080 pixels, OLED 90 Hz
  • Système d’exploitation : Android 12
  • Processeur : Google Tensor
  • GPU : ARM Mali-G78 MP20
  • RAM : 8 Go
  • Mémoire interne : 128 Go-256 Go UFS 3.1 non extensible
  • Batterie : 4614 mAh
  • Connectivité : Wifi 6E, Bluetooth 5.2, GPS, NFC, 5G mmWave, Sub-6 GHz
  • Ports : USB Type-C 3,1, USB-PD 3.0
  • Caméra dorsale : 50 MP principal, 12 MP grand angle
  • Caméra frontale : 8 MP
  • Enregistrement vidéo : 4K@60 IPS
  • Dimensions (H x l x P) : 158,6 x 74,8 x 8,9 mm
  • Poids : 207 grammes
  • Étanchéité : IP68

Un design original et facilement identifiable

Si vous aussi, vous n’aimez pas avoir la même chose que tout le monde, c’est le téléphone idéal pour vous. Avec sa grande bande horizontale protubérante sur sa partie dorsale, votre Google Pixel 6 se reconnaît immédiatement avant même que l’on ne voie le logo de Google estampillé dessus. Les finitions ont d’ailleurs été affinées pour mieux séduire les utilisateurs.

Les bords de la large bande sont d’ailleurs arrondis pour épouser les courbes du téléphone. Cette bande offre une meilleure stabilité au smartphone lorsqu’il est posé à plat.

Toutefois, le Pixel 6 possède ce que l’on peut appeler un gros gabarit. Son format se rapproche de celui du Pixel 4XL. Le Pixel 6 Pro, quant à lui, a un design plus agressif avec ses côtés émoussés à cause de son écran incurvé.

Surfshark

En cherchant un peu, nous avons aussi remarqué que la réduction de coûts de Google a eu quelques répercussions. La luminosité de l’écran ainsi que la continuité du couvercle en verre laissent ici à désirer. Une mise à niveau à 120 Hz constitue ainsi une alternative appropriée. Le morceau de verre plat recouvrant les capteurs se sépare des courbes se terminant de chaque côté de la barre de la caméra. On voit nettement une jonction tactile sur les côtés gauche et droit de la bosse de la caméra.

Les capteurs d’empreintes optiques logés sous l’écran sont peu performants par rapport à ceux qui sont capacitifs placés à l’arrière. En général, comparée à d’autres lecteurs digitaux placés sous l’écran, leur vitesse est quasiment identique. En somme, le lecteur d’empreintes digitales de Google Pixel 6 est satisfaisant.

La certification IP68 garantit une résistance à l’eau et à la poussière pour une solidité optimisée. Cette caractéristique est souvent absente dans la gamme de prix où Google Pixel 6 se positionne.

Un écran très bien conçu

L’écran de ce smartphone est une dalle AMOLED de 6,4 pouces en Full HD. Son taux de rafraîchissement pouvant aller jusqu’à 90 Hz lui assure une meilleure fluidité. Il conserve une très bonne lisibilité, même exposé à la lumière du soleil. Notez aussi la présence de Gorilla Glass 7 Victus, le revêtement anti-traces recouvrant son écran qui est plutôt performant.

Google Pixel 6 écran principal

Dans l’ensemble, l’écran reste très beau, bien contrasté avec une luminosité appréciable. Toutefois, la luminosité automatique n’est pas aussi réactive que prévue. Nous penchons toutefois plus pour un souci logiciel et non d’écran.

Google Tensor : un premier essai plutôt réussi

Notez qu’ici, nous avons une puce séparée du smartphone. Le Google Tensor est le premier processeur de référence de Google. La firme semble avoir réalisé un bon travail en proposant quelques fonctionnalités uniques. Elle a conçu des fonctionnalités d’IA pour la caméra, la saisie vocale et la traduction. Aucune de ces fonctionnalités n’a toutefois pas un attrait universel.

La puissance du processeur de Google Pixel 6

Google affirme que les vitesses de pointe de ce processeur et du GPU (processeur graphique) sont excellentes lors des tests de performance.

Google a adopté une approche intéressante dans la conception de ce processeur. Certes, c’est une puce ARM à cœurs ARM standards, mais elle a adopté une autre disposition.

On y retrouve quatre cœurs A55 à faible consommation au lieu des trois cœurs A78 pour les charges de travail moyennes. Le processeur possède aussi deux puissants cœurs Cortex-X1 et deux cœurs A76. Cette fois-ci, les cœurs A76 sont en 5 nm, mais non en 7 nm comme sur les modèles d’origine.

La performance du Pixel 6 avec les jeux et en utilisation quotidienne

La conception du Google Tensor reflète la volonté de la firme à assurer une meilleure gestion des tâches gourmandes pour revenir rapidement à un état de veille. Cela permet au téléphone de moins chauffer et donc, de moins consommer de la batterie.

Malgré l’utilisation d’un stockage UFS 3.1, on regrette la faible mémoire vive avec seulement 8 Go de RAM LPDDR5. Cela ne semble toutefois pas très problématique, car le Pixel 6 conserve toujours ses performances. D’autant plus que ce smartphone propose le meilleur logiciel Android de l’industrie : Android 12. L’interface prête à l’emploi est très agréable.

Un son pas assez puissant, mais clair

Le Google Pixel 6 est équipé de deux haut-parleurs. Celui dédié aux appels assure aussi l’effet stéréo. Ce dernier reste néanmoins moins puissant que le haut-parleur principal. Son enceinte principale reste faible comparée à celles des autres smartphones du marché.

Le son produit reste toutefois de bonne qualité. il n’affiche aucune distorsion même lorsqu’il est poussé à fond. Il ne faut toutefois pas vous attendre à de belles basses bien profondes même si les fréquences sont généralement bien détaillées. L’effet de spatialisation est aussi au rendez-vous.

Une qualité de photos suffisante, mais pas révolutionnaire

Google Pixel 6 a su rester compétitif malgré son désavantage matériel de plusieurs années face aux autres constructeurs. Son avantage concurrentiel lui vient de son traitement de caméra logiciel de pointe. Le smartphone arbore aussi un capteur Samsung de 50MP appelé GN1.

Des images de qualité de jour comme de nuit

Google a aussi fait des merveilles avec son algorithme de traitement d’images appelé « HDR+ ». Les capteurs et l’objectif d’un smartphone sont minuscules et ne captent pas une tonne de lumière par rapport à un véritable appareil photo. La firme a donc opté pour une technique spécifique pour contourner cela. Son smartphone prend plusieurs images à la fois, les aligne et les fusionne dans un logiciel pour produire une seule photo.

Les photos capturées sont bien détaillées et contrastées avec une meilleure capture de la lumière. Le résultat reste naturel dans toutes les situations.

Il reste néanmoins quelques améliorations à faire sur la qualité des lentilles. On observe des lens flares et des artefacts lumineux sur les photos prises de nuit. Ce ne sont pas des détails qui se remarquent au premier coup d’œil. Toutefois, si vous voulez exploiter vos clichés pris de nuit, vous devriez certainement y apporter quelques retouches.

D’excellentes captures vidéo

Google apporte aussi l’apparence du HDR+ à la vidéo grâce au « HDRnet ». Les captures vidéo devraient avoir quasiment la même qualité que les photos bien qu’elles n’aient pas la même plage dynamique. Cela se voit sur tous les modes, même sur celui 4K, 60 FPS à bande passante la plus élevée.

Une très bonne autonomie

Google Pixel 6 avec chargeur

Le Google Pixel 6 est équipé d’une batterie de 4614 mAh. C’est la moyenne actuelle. Toutefois, Google a annoncé que le Google Tensor et ses algorithmes d’intelligence artificielle permettent d’optimiser l’autonomie de son smartphone. Dans la pratique, il peut tenir deux jours complets en usage normal sauf si vous poussez un peu trop son GPU.

L’absence de l’option de charge ultra-rapide se fait également ressentir. Google propose une charge plafonnant autour de 22 W. Cela représente toutefois un désavantage par rapport à la charge de 65 W arborée par le OnePlus. En 30 minutes, vous ne pourrez la recharger qu’à 39 % pour une recharge complète en environ deux heures.

Google Pixel 6 : le verdict

Google Pixel 6 est sans aucun doute à la hauteur du potentiel de Google Hardware. Il en a fait un produit phare compétitif, le meilleur téléphone Android sur le marché. Ce smartphone est à recommander pour les utilisateurs n’ayant pas des besoins particulièrement pointus. Il plaît au grand nombre d’utilisateurs et a toutes les qualités que l’on attend généralement d’un smartphone.

Points positifs
Points négatifs

  •       Une excellente fluidité
  •       D’excellentes captures images et vidéo
  •       Une excellente autonomie en usage normal

  •         La rapidité de la charge aurait pu être optimisée
  •         Le poids assez élevé est contraignant
  •         L’écran incurvé déforme le contenu vidéo et les applications.

Design - 8
Affichage - 9
Autonomie et recharge - 8
Caméra - 9

8.5

Design : Son design original plaît à tout le monde. Par ailleurs, ses finitions sont particulièrement soignées et la large barre transversale plutôt bien pensée. Il est stable lorsqu’il est posé à plat. Dommage qu’il soit assez lourd.

Affichage : Son écran bien contrasté, lumineux et équilibré a tout de celui de ses concurrents plus chers. Dommage que sa luminosité automatique soit si peu réactive.

Autonomie et recharge : En usage normal, elle a une bonne autonomie, mais lorsque vous utilisez des ressources gourmandes, le Google Pixel 6 revient dans la moyenne. Sa charge rapide aurait pu aussi être optimisée

Caméra : La qualité est ici au rendez-vous quoiqu’un téléobjectif aurait encore optimisé le résultat. Toutefois pour son prix, l’absence de ce téléobjectif ne représente pas un défaut.

User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *