in ,

e-Palette : les bus autonomes de Toyota retirés des jeux paralympiques suite à un accident

e-palette de Toyota

Le véhicule a percuté un athlète malvoyant alors que ce dernier traversait un passage piéton. Le bus était pourtant supervisé par un opérateur au moment de l’accident.

« Cela montre que les véhicules autonomes ne sont pas encore aujourd’hui adaptés pour les routes urbaines ». Tels sont les mots du PDG de Toyota, Akio Toyoda, dans sa déclaration suite à l’accident causé par l’une de ses e-Palette aux Jeux paralympiques de Tokyo. La présence d’un opérateur à l’intérieur du véhicule n’a apparemment pas suffi à éviter l’accident. Le bus autonome a heurté un athlète malvoyant, même si ce dernier était sur un passage piéton du Village.

e-Palette bus autonome de Toyota

Toyota retire ses e-Palette des jeux paralympiques

D’après Reuters, cette décision aurait été prise par Toyota lui-même. Au lendemain de l’accident, les navettes autonomes de la firme nippone ont donc été suspendues. Le PDG de l’entreprise a aussi présenté officiellement ses excuses.

Pour information, les e-Palette de Toyota fonctionnaient 24 heures sur 24 dans le Village. Équipé d’une rampe électrique et d’un espace pour accueillir jusqu’à quatre fauteuils roulants, chaque véhicule est adapté aux conditions des athlètes qui participaient aux jeux. Et même s’ils étaient autonomes, un opérateur était présent à bord afin de pouvoir intervenir en cas de problème.

Malheureusement, tout ne s’était pas passé comme prévu ! Selon les informations relayées par le quotidien national japonais The Asahi Shimbun, l’agent qui était à bord pensait que Aramitsu Kitazono, le judoka japonais heurté, se rendrait compte de l’arrivée du bus et n’allait pas traverser.

Heureusement pour lui, le choc n’était pas trop important. Le véhicule roulait en effet à 2 km/h d’après PDG de Toyota. Il s’en est sorti avec quelques coupures et contusions aux jambes et sur la tête. D’après les confessions de son entraîneur Yoshiyasu Endo, il se remettait bien. Ceci dit, ses blessures l’ont obligé à se retirer de la compétition.

Surfshark

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *