in

La maison autonome, comment s’équiper en étant un peu débrouillard ?

Avoir une maison autonome, c’est le rêve de beaucoup d’entre vous. La raison de cet engouement étant la faible consommation énergétique et les multiples fonctionnalités dont dispose un tel logement. Pourtant, quelques équipements et une âme de débrouillard suffisent pour que la mayonnaise prenne. Sans avoir la prétention de vous transformer en expert de haut niveau, voici quelques informations qui vous aideront à rendre autonome votre habitation.

Fonctionnement d’une maison autonome

La maison autonome constitue une véritable aubaine pour les personnes âgées et celles à mobilité réduite. En effet, grâce aux équipements dont elle dispose, la maison intelligente rend la vie facile à ses occupants. Malgré l’âge avancé de vos parents, ces derniers pourront y couler des jours heureux, sans que vous soyez obligé de les envoyer dans une maison de retraite.

Quel est donc le fonctionnement d’une maison intelligente ? La question mérite d’être posée. Pour faire simple, sachez que dans une maison autonome, la gestion des alarmes est assurée par l’ordinateur central. Il en va de même des équipements électroménagers et même du chauffage. La passation des commandes, pour sa part, se fait à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone. Le système domotique se caractérise par la simplicité de son fonctionnement.

La mise en place du réseau domotique implique de relier tous les équipements à la centrale. C’est à partir de ce poste de commande que sera piloté l’ensemble des équipements. Dans le cas d’espèce, le terme pilotage fait référence à la réponse des commandes de l’utilisateur. Ce dernier a la possibilité d’envoyer des commandes à distance depuis son ordinateur, son smartphone ou sa tablette connectée. Mais auparavant, le système doit avoir été configuré et paramétré pour que les commandes puissent être effectuées.

Investissez en matériels domotiques afin de rendre autonome la maison de vos parents et vous dormirez, l’esprit tranquille. L’un et l’autre pourront y passer des moments heureux et en toute sécurité. Vous n’aurez pas à vous soucier de ce qu’ils ont ou non fermé les volets, les portes ou éteint les lumières. Le système domotique se charge automatiquement de toutes ces tâches suivant la programmation de l’automate programmable. La sécurité et le confort des occupants sont garantis.

Quel est l’intérêt de mettre en place un réseau domotique ?

Certaines actions quotidiennes prennent l’allure des tâches très complexes en vertu de l’âge avancé. L’ouverture et la fermeture des portes et des volets en sont une illustration patente. Pourtant, ces tâches sont d’une grande simplicité, hormis leur caractère répétitif. La domotique permet de gérer efficacement ces préoccupations sans que cela occasionne la moindre gêne aux occupants de la maison.

En fonction des horaires, vous pouvez programmer de manière automatique l’ouverture des portes et des volets ou leur fermeture. Bien plus, l’installation des capteurs permet de mettre en place des dispositifs de détection de présence ou de mouvement. Ainsi, en faisant votre entrée dans une pièce, celle-ci s’éclaire sans que vous ayez touché le moindre bouton.

L’éclairage joue un rôle important dans la vie des gens. Or, la maison autonome permet d’assurer une bonne gestion de l’éclairage. Grâce à la domotique, vous pouvez automatiser l’éclairage dans une maison intelligente et même le gérer à distance, en fonction des besoins. L’automate programmable assure la transmission des commandes de l’utilisateur. Allumage et extinction des lumières se font automatiquement suivant la programmation.

La réduction de la consommation énergétique est un autre avantage qu’offre une maison autonome. Cela passe par la diminution de votre consommation en matière de régulation de la température ambiante. Climatisation et chauffage permettent de maintenir une température constante dans la maison, ce qui permet d’assurer le confort des occupants. Dans un logement où vivent les gens du troisième âge, l’importance de ces dispositifs ne pose pas question.

Apprenez à vous débrouiller en installant vous-même vos équipements domotiques

Les capteurs, les détecteurs et les senseurs sont parmi les équipements domotiques qui vous rendent la vie facile. La fiabilité de ce matériel vous aide à réduire de façon significative votre consommation d’eau ou d’électricité. S’agissant de la consommation en eau, sachez qu’il existe aujourd’hui des robinets qui permettent de mettre fin au gaspillage et de diminuer la quantité d’eau utilisée en un intervalle de temps. Ce type de robinet fonctionne à l’aide d’un capteur. Cet outil détecte la présence des mains et déclenche l’écoulement de l’eau.

Vous avez le choix entre deux technologies distinctes si vous voulez installer des robinets automatiques dans votre maison. Premièrement, il y a des robinets automatiques qui utilisent un système de détection par infrarouge. Dès que vous passez la main sous le robinet, l’eau commence à couler. L’arrêt de l’écoulement intervient quand vous retirez votre main. Cette technique permet d’obtenir uniquement la quantité d’eau désirée. La transmission des maladies s’en trouve limitée étant donné qu’il n’est pas nécessaire de toucher le robinet pour avoir de l’eau.

Si vous aimez le bricolage, vous pouvez procéder vous-même au remplacement de votre ancien robinet. Il suffit de fixer le robinet automatique sur le lavabo après avoir démonté l’ancien. Assurez-vous que le boîtier est bien connecté au réseau électrique pour que la détection infrarouge puisse fonctionner. Ne vous inquiétez pas trop concernant le coût. Ce type de robinet est vendu sur le commerce au prix moyen de 70 euros.

Deuxièmement, il y a le débitmètre à infrarouge. C’est un dispositif très simple. Il fonctionne de la même manière qu’un robinet automatique. Une fois acheté, il suffit de fixer le débitmètre sur le robinet. Ce dernier est muni d’une tête ayant un diamètre de 22 mm. Lorsqu’un robinet est équipé d’un débitmètre à infrarouge, son usage peut se faire manuellement ou automatiquement. Des piles AAAA assurent son alimentation. L’outil coûte 30 et 60 euros.

Remplacez les câbles électriques par des softwares

C’est en regardant les films des années 90 que beaucoup ont découvert cet éclairage de rêve. Il suffisait à un personnage de toucher un mur pour que la pièce s’éclaire. Grâce à la domotique, de telles installations sont aujourd’hui une réalité. Dans une maison autonome, transformer en interrupteur une portion de mur ne relève plus de la fiction. Il s’agit au contraire d’une prouesse technique basée sur les avancées de la technologie.

Pour réaliser ce type d’installation, l’encastrement d’un boîtier électronique dans le mur est un préalable. En remplacement de l’interrupteur classique, c’est ce boîtier qui désormais remplit les fonctions de l’interrupteur. Seule différence, c’est un dispositif qui ne nécessite pas l’utilisation des câbles pour se connecter au réseau électrique. La connexion avec la surface concernée est assurée par une platine métallique.

C’est avec une peinture tactile que vous devez peindre la surface de connexion avec la platine. Choisissez une taille et une forme à votre convenance. L’application d’une peinture en sous-couche est une possibilité. Tout comme, il n’est pas interdit d’utiliser une peinture de finition. Une chose est certaine, les capacités de la platine ne sont pas altérées par ces ajouts. La peinture est mise en tension au moment où la main de l’utilisateur touche ce pan du mur. Le signal transporté par ce conducteur est transmis aux installations électriques.

L’allumage et l’extinction de la lumière dans la pièce concernée peuvent se faire en touchant simplement cette zone. En outre, cette même surface fonctionne comme un outil de contrôle des équipements domotiques comme le climatiseur, l’ordinateur, le chauffage, etc. Ces produits (peinture et platine) sont vendus en kit sur le commerce. Vous débourserez entre 80 et 120 euros pour l’achat d’un kit.

Gérez à distance vos équipements domotiques

L’enregistrement de vos émissions TV est une nécessité lorsque vous êtes hors de la maison pendant l’heure de diffusion. Pourtant, ce type de précaution n’est pas exempt d’oubli. Si, il y a quelques années, une telle situation pouvait vous causer un préjudice, cela relève du passé désormais. Aujourd’hui, grâce à une application téléchargée et installée sur votre smartphone, l’enregistrement à distance de vos programmes favoris est possible. De telles applications mobiles sont non seulement disponibles gratuitement sur internet, mais faciles d’utilisation.

Sur l’appli mobile, un calendrier de diffusion des émissions sur différentes chaînes existe. Vous pouvez vous en servir pour programmer l’enregistrement à l’avance de vos émissions, le jour de leur diffusion. Le principe est très simple. Vous devez sélectionner une émission et lancer son enregistrement immédiat ou futur en cliquant sur le bouton « enregistrer ».

La maison autonome offre également la possibilité d’un contrôle ou d’une prise en main à distance. Vous ne vous maudirez plus d’avoir oublié d’éteindre votre ordinateur personnel avant de sortir. À l’aide de votre smartphone, vous pouvez prendre le contrôle à distance de votre ordinateur, crypter des fichiers ou éteindre la machine pour bloquer une éventuelle intrusion.

Pour pouvoir réaliser de telles prouesses, le téléchargement et l’installation desdites applications sont nécessaires. De plus, vous devez obligatoirement installer un logiciel compatible sur votre ordinateur. La configuration de ces outils vous permet d’accéder directement à votre ordinateur afin de protéger les fichiers qui s’y trouvent. N’oubliez pas que leur efficacité repose sur le fait de laisser l’ordinateur allumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.