in

SkyWall, le Bazooka qui chasse les drones

skywall 1

Non, vous ne vous trouvez pas dans une méga-production hollywoodienne, mais dans la réalité. Et comme l’adage le confirme, aux grands maux, les grands remèdes ! Une startup, Northumberland, propose sa propre solution : le SkyWall, un Bazooka anti-drone.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/6uu4yoi0TqY »]

Il est clair qu’avec plus d’une centaine de modèles de drones disponibles sur le marché et un engouement de plus en plus grand du public pour ces petites machines volantes, il est temps de trouver des solutions adaptées pour éviter les accidents, les vols et surtout l’invasion progressive du ciel par des millions de drones.

SkyWall s’inscrit dans la lignée des drones de fauconnerie

skywall 3

Plusieurs solutions ont déjà été mises en place pour contenir l’invasion croissante des drones : cela va des systèmes de brouillage des ondes radios au dressage d’aigles pour chasser les drones. Malheureusement, elles ne sont pas forcément les plus adaptées, par exemple le brouillage des ondes radios pourraient entraîner des accidents dans des structures où elles sont extrêmement importantes.

Le principe du Bazooka SkyWall appartient à une catégorie qui a fait son apparition il y a très peu de temps, en réponse à une demande croissante : les drones fauconniers, c’est-à-dire des drones qui chassent d’autres drones.

Une solution adaptée pour un problème précis

skywall 2

Le SkyWall fonctionne sur le principe suivant : il lance un filet en air et un petit parachute en même temps pour attraper les drones et les ramener sans les abîmer. Il peut tirer des filets jusqu’à 100 mètres par air comprimé, ainsi que de petits projectiles anti-drones. A l’aide d’un ordinateur, l’utilisateur peut projeter l’image holographique du drone chassé et prédire sa trajectoire de vol.

SkyWall ressemble a une véritable arme de guerre et trouverait parfaitement sa place au milieu d’un arsenal dernière génération. Pesant un peu plus de 10 kilos, il n’est pas accessible à tous les gabarits. En tout cas, il est certain que le SkyWall va devenir le meilleur allié des gouvernements contre les drones nuisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.