in

JICC Lighter : connecter son briquet pour arrêter de fumer

JICC

Un briquet connecté pour arrêter de fumer ? C’est le principe de JICC, une startup française qui souhaite accompagner dans leur quotidien les utilisateurs décidés à arrêter la cigarette. Bientôt disponible, ce briquet connecté encadre l’utilisateur et travaille avec les professionnels de la santé.

JICC, briquet et compagnon

Le tabac, c’est pas bien. On le sait tous, et même si plusieurs s’entre nous ont déjà essayé de quitter leur addiction, arrêter de fumer n’est pas toujours chose facile. Pour ça, les objets connectés offrent plusieurs solutions : des patchs, des paquets de cigarettes connectés, ou encore JICC Lighter.

Comme son nom l’indique (un peu), JICC Lighter est un briquet connecté produit par la startup française JICC. Bien plus qu’un briquet, celui-ci se présente comme un compagnon dans le quotidien du fumeur. Par l’intermédiaire d’une application mobile dédiée (qui devrait rendue disponible à la fois sur iOS et sur Android au fil de l’année 2016), par lequel il est connecté en Bluetooth 4.0, le briquet peut recevoir diverses programmations de la part de l’utilisateur. Ainsi, celui-ci peut définir des plages horaires dans lesquelles il sera autorisé à fumer (après les repas ou en rentrant chez lui, par exemple) et d’autres où il ne pourra pas (au boulot, ou avant une certaine heure…). De plus, il est possible de paramétrer le nombre maximum de clopes à allumer par jour, ce qui facilite l’établissement d’objectifs personnalisés.

Le briquet en question possède une batterie d’une autonomie de 5 jours. Et si vous vous demandez à quoi elle sert, sachez que le JICC Lighter ne fonctionne ni au gaz ni à l’essence, mais par un système de résistance électrique qui, couplé à une horloge interne, permet de ne l’actionner qu’à certaines heures.

JICC

« Pour quel motif fumez-vous ? »

Bien entendu, qui dit objet connecté ni application. Celle du JICC Lighter se nomme JICC Now, et elle se révèle tout aussi importante que le briquet dans le programme de sevrage. C’est elle qui accompagnera l’utilisateur dans sa quête d’émancipation du tabac, en lui demandant avant chaque cigarette le motif et le contexte dans lequel entre son envie de fumer. En fonction des réponses, le système pourra proposer des conseils personnalisés pour aider l’utilisateur à contrer son besoin de cigarettes.

L’un des aspects intéressants de JICC Now, c’est qu’en outre de ses conseils destinés à aider le sevrage, elle peut partager les données récoltées par le briquet avec le médecin traitant du fumeur. L’application propose ainsi une aide réellement professionnelle plutôt que simplement gadget. Les professionnels de la santé pourront donc délivrer leurs propres recommandations sur base des informations enregistrées.

L’application JICC Now devrait être rendue disponible sur systèmes iOS le 31 mars 2016 et sur Android au cours du deuxième semestre de 2016. Pour ce qui est du briquet connecté JICC, il est prévu pour mi-mai 2016 au prix de 99 €, mais est déjà disponible pour 59 € en précommande sur le site de JICC.

[ot-video type= »youtube » url= » https://www.youtube.com/watch?v=GqeLLItY_g4″]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.