in

Gendarmes, à vos manettes !

drones et surveillance

La nouvelle est tombée ce week-end. La gendarmerie va s’équiper de nouveaux drones, et aurait investi pour cette nouvelle équipe environ 50 000 euros… par drone. Une jolie somme pour équiper et renforcer avec qualité les opérations sur le terrain.

Un prix salé pour une surveillance assurée

Quand la gendarmerie s’équipe de drones, elle ne le fait pas à moitié. Ces nouveaux petits objets volants pèsent moins de deux kilos et fonctionnent avec de petits moteurs électriques. Ils seront livrés fin février, et commenceront à être utilisés dès le mois de mars prochain. Ces drones ultra perfectionnés pourront voler jusqu’à 150 mètres d’altitude, et auront une vitesse de pointe pouvant aller jusqu’à 70 km/heure.

Comme chacun s’en doute, leur utilité première sera le maintient de l’ordre à distance. Ils seront, évidemment, dirigeables à distance et ils permettront donc d’offrir une vue aérienne de la zone qu’ils survoleront. Ainsi, ils pourront permettre de repérer des problèmes, ou des rassemblements douteux tels que des groupes de casseurs, des barrages improvisés, ou encore des engins explosifs que l’on retrouve souvent dans les manifestations violentes.

Des essais sont également prévus prochainement, afin d’expérimenter l’utilité de ses nouveaux objets connectés volants dans le domaine de la sécurité routière. En effet, ils pourraient permettre de repérer des problèmes tels que des conducteurs dangereux, des excès de vitesse, des infractions au code de la route, ou encore de faciliter les déplacements et les suivis lors de filatures.

Il semble compréhensible que beaucoup soient retissants à cette idée. Ils dénoncent en réalité le fait de ne plus pouvoir agir, peu importe la situation, sans être surveiller. Mais ces drones permettraient aussi d’instaurer un sentiment de sécurité dans beaucoup de situations, comme dans le cas de la sécurité routière.

drone gendarmerie et surveillance

One Comment

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.