in ,

Vers la réglementation de l’utilisation des drones en France

Drone survol paris

En France aussi, l’heure est à la réglementation de l’utilisation des drones. Le gouvernement a dévoilé plusieurs propositions visant à mettre un peu d’ordre dans les airs. Comme dans beaucoup d’autres pays, les drones ont causé quelques soucis dans l’hexagone…

La situation ne pouvait pas être laissée telle quel. Un peu partout, on s’arme pour lutter contre les aéronefs avec des outils plus ou moins radicaux et de nombreux incidents ont eu lieu ces derniers mois au sein de plusieurs pays. C’est donc dans ce contexte que le gouvernement a publié un rapport sur la législation des drones via le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale.

Identifier plus facilement les propriétaires

Drones-gouvernement-630x484-625x480

Le but principal de ce rapport est de pouvoir identifier plus facilement les propriétaires des drones, afin d’éviter d’autres vols au-dessus de zones sensibles comme ça a été le cas au-dessus de centrales nucléaires ou encore l’Élysée. Heureusement ces incidents, bien qu’ils soient dangereux, n’ont pas dégénéré comme au Japon, où un drone transportant du sable radioactif l’avait largué au-dessus du toit de la demeure du Premier ministre Shinzo Abe. 

drone.rap_.1

Les propositions du gouvernement classent les drones en deux catégories. Les appareils dont le poids est compris entre 1 et 25 kg, et ceux dont le poids est supérieur à 25kg. Bien évidemment, la loi va être différente pour les drones professionnels et de loisir, néanmoins dans les deux cas on trouve de nombreuses règles à respecter.

Un certificat à se procurer en ligne

drone.rap_.2-509x480

Les drones de plus de 25kg devront être immatriculés tandis que ceux de plus d’un kilo devront simplement être enregistrés. Fini également l’époque où n’importe qui pouvait faire voler son appareil sans se soucier d’avoir une autorisation, un certificat va devoir être obtenu en ligne en répondant à une série de questions. 

Les appareils volant de nuit devront être équipés de LEDs pour les rendre visibles, et les appareils supérieurs à 1kg devront être équipés d’une puce GSM ou RFID pour qu’il soit plus facile d’identifier les propriétaires en cas de problème.

Source 1

Source 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.