in

CES 2017 : Buddy, le robot grand public au prix d’un smartphone

buddy robot CES

Dans la presse internationale, on en parle comme « le robot le plus mignon du CES ».  Son nom est « Buddy ». Développé par la start-up française Blue Frog Robotics, son design est inspiré de R2-D2, le robot de Star Wars, le sourire emoji en plus. Pensé pour être capable d’interagir avec toute la famille, il coûte le prix d’un smartphone. Si beaucoup d’entreprises se sont déjà positionnées pour acheter des exemplaires, le principal marché visé est le grand public. Avec des objectifs très ambitieux. 

buddy blue frog robotics ces 2017

Un robot sans limite ?

C’est un petit robot de 60 centimètres de haut. La taille de votre animal de compagnie. Un grand sourire trône sur son visage enfantin. Sa voix est à mi-chemin entre un enfant et une jeune femme. Buddy a été pensé pour se faire oublier, pour ne pas être envahissant.  . « Un jour, j’ai eu envie de créer un appareil qui puisse s’intégrer dans la vie de n’importe quelle famille, qui crée du lien social avec toutes les générations », explique Rodolphe Hasselvander, le fondateur de Blue Frog Robotics.

Le robot est conçu de base pour accomplir une multitude de tâches. Grâce à une série d’applications, Buddy joue avec les enfants, mais peut également parler avec les personnes âgées, leur rappeler de prendre leurs médicaments trois fois par jour…. Il occupera aussi sa place dans la vie quotidienne classique en donnant la météo, des idées de recette… Le plus intéressant est qu’il est théoriquement sans limites. Les applications sont créées par des développeurs. 20 participaient à la version alpha, ce chiffre va passer à 200 durant la phase bêta qui commence ces jours-ci. 

Pas de bras, ni de jambes pour réduire les coûts de développement et permettre qu’il reste à un tarif abordable. Buddy a donc des roues pour se déplacer. « Pour avoir des relations fluides avec son environnement, il cartographie la maison dans laquelle il se déplace grâce à ses trois caméras » explique le dirigeant.

Buddy bientôt présent dans les trains

buddy blue frog robotics ces 2017

De nombreuses entreprises ont déjà contacté Blue Frog Robotics pour acheter un ou plusieurs exemplaires de Buddy. Parmi elles, Microsoft, Orange, Somfy ou encore la SNCF. Buddy devrait bientôt arriver à l’accueil des wagons restaurants des ID TGV. Ils seront capables de donner le menu mais aussi d’occuper les enfants pendant que les parents mangent.

Il sera mis sur le marché pour le grand public au printemps. Il a un argument de poids par rapport à la concurrence : son prix. Buddy est vendu environ 600 dollars l’unité (le prix varie en fonction des options). En comparaison, les robots de compagnie d’Aldebaran Robotics, Nao et Pepper, coûtent respectivement autour de 8.000 et 15.000 dollars. Près de 1.500 exemplaires ont déjà été pré-commercialisées ce qui a permis à l’entreprise d’engranger 1,5 million de dollars. L’entreprise espère vendre 20.000 modèles en 2017 et 50.000 en 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.