in ,

De l’ombre à la lumière: il n’y a qu’un pas vers les énergies renouvelables

La création du Shadow-Effect Energy Generator (SEG) par l’Université Nationale de Singapour s’envisage comme nouvelle voie vers l’énergie renouvelable en se concentrant sur le passage de l’ombre à la lumière.

De nouvelles énergies pour aller toujours plus loin

Si au quotidien nous cherchons à atténuer notre consommation d’énergie, l’invention du SEG permet une véritable révolution en matière de production propre. Alors que l’ombre reste un concept obscur dans nos esprits, les scientifiques singapouriens ont réussi à éclairer notre lanterne.

Les scientifiques se sont servi de la différence lors du passage de la lumière à l’ombre pour produire de l’énergie. Le contraste obtenu résulte en une tension capable de générer un courant électrique et ainsi produire de l’énergie. Plus le contraste entre la lumière et l’ombre est fort, plus la source d’énergie sera importante. L’ombre n’a aucune limite, elle sera donc une source d’énergie inépuisable pour demain.

Un mécanisme ambitieux et novateur en tant qu’énergie renouvelable 

En plus d’être deux fois plus efficace qu’un panneau solaire lambda, les qualités d’adaptation du SEG sont remarquables. Une somme d’énergie assez forte pour faire marcher une montre digitale (1.2V) pourra même être produite sous une lumière crue, une ombre complète ou en cas d’ombres passagères.

La conception minutieuse de cette prouesse scientifique forme sa base. Celle-ci  en plastique flexible où sont fixées de minces bandes faites d’or sur une plaquette de silicium, et d’un capteur capable d’enregistrer les mouvements produits à proximité. Ce dernier ajout pourra permettre un futur développement du produit dans le cadre de maison intelligente ou de self-défense. De nouveaux matériaux sont attendus à l’avenir pour ce produit, afin de faire baisser son prix, et aussi de l’adapter pour permettre au SEG une utilisation portable.

Le SEG s’inscrit dans le passage favorisant l’énergie alternative

Doté d’une stabilité, d’une simplicité et d’un coût-avantage intéressant, les chercheurs indiquent du SEG: « offre une architecture prometteuse pour générer de l’énergie verte à partir des conditions ambiantes ».

Le SEG pourrait permettre d’atteindre l’objectif d’une utilisation optimale des énergies alternatives. L’innovation étant capable de produire de l’électricité de façon renouvelable, les énergies fossiles n’auraient plus leur place.

L’innovation singapourienne relance tous les espoirs en matière d’énergies renouvelables, permettant un nouveau souffle dans le milieu de la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.