in

Des nuggets de poulet imprimés en 3D chez KFC

nuggets de poulet KFC

La chaîne de restauration rapide KFC travaille actuellement sur une façon d’imprimer en 3D ses fameux nuggets de poulet avec une startup russe. Pour le géant américain, ces premiers nuggets réalisés en laboratoire ne sont ni plus ni moins que la viande du futur.

De fait, l’initiative entre dans le cadre d’un projet de la firme sur le « restaurant du futur ». Pour cela, elle a donné les ingrédients nécessaires aux Russes de 3D Bioprinting Solutions. C’est donc ces derniers qui plancheront sur la solution idéale pour recréer les goûts et textures des mets de l’Américain en se servant de cellules de poulet et de matières végétales.

Il faut toutefois noter que des Espagnols ont déjà réussi à se servir de l’impression 3D pour avoir un steak, végétarien, mais steak quand même. KFC propose d’ores et déjà des plats végétariens dans certains de ses restaurants. Passer à la viande de poulet à base de légumes et imprimée en 3D ne serait ainsi guère surprenant pour ce dernier. Cela dit, le projet actuel est 100% à base de cellules animales.

Pour KFC, ses nuggets de poulet imprimés en 3D ne sont pas une si mauvaise idée

KFC ne jouit déjà pas d’une bonne image avec ses poulets frits. L’idée de proposer une viande imprimée en 3D, donc synthétique, semble renforcer son statut de pourvoyeur de malbouffe.

Pourtant, KFC rétorque en mettant en avant les avantages écologiques de ce procédé. Une étude de l’American Environmental Science and Technology Journal indiquerait en effet une réduction des émissions de gaz à effet de serre comparée à un élevage classique. De plus, cette méthode serait moins énergivore.

[bzkshopping keyword= »imprimante 3D » count= »2″ template= »grid »]

Cependant, il faudra attendre un peu avant que l’on puisse entrer dans un KFC et commander des nuggets de poulet imprimés en 3D. Jusqu’ici, l’impression 3D de tissus organiques reste en effet un procédé laborieux, malgré les progrès en médecine.

De leur côté, KFC et 3D Bioprinting Solutions utilisent une méthode unique pour accélérer le processus. Ainsi, une version finale des nuggets imprimés en 3D devrait sortir de leurs laboratoires en automne prochain. Aucun mot sur leur ajout dans les menus des restaurants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.