in

Un ordinateur implanté dans des cerveaux humains pour la première fois

Des interfaces d’ordinateur ont été implantées pour la première fois dans le cerveau d’un homme. Le point sur cette révolution technologique.

Une interface cerveau-ordinateur (BCI) fait actuellement l’objet d’essais cliniques sur des patients humains aux Etats-Unis. Ce dispositif Stentrode est une révolution technologique produite des travaux de Synchron, un autre géant de la technologie d’interface cérébrale.

Qu’est-ce que le Stentrode de Synchron ?

Ce dispositif est un réseau de mailles d’électrodes implanté via la veine jugulaire à l’aide de techniques neuro-interventionnelles bien établies. Il est combiné au brain.io, la neuroprothèse de Synchron.

pCloud Solde d'été 2022

Une interface informatique transmettent sans fil les signaux du Stentrode. Il peut ainsi contrôler un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Implanté dans le cerveau des patients paralysés, cette technologie pourrait permettre d’améliorer leur qualité de vie.

La Food and Drug Administration (FDA), une organisation américaine, a accordé la désignation de dispositif révolutionnaire à Synchron en août 2020. Ce dispositif permettrait de saisir des textes, de contrôler un appareil mobile ou un ordinateur…

L’intérêt d’une implantation d’un ordinateur dans le cerveau humain

Des tests antérieurs avec quatre patients en Australie n’ont montré aucun effet secondaire sur les 12 mois d’utilisation. Après la formation et l’implantation de cet ordinateur dans leur cerveau, ces patients ont pu envoyer des messages Whatsapp, faire des achats en ligne…  Un autre patient américain a également reçu une Stentrode le 6 juillet 2022.

Synchron avance que son Stentrode pourrait résoudre certains des problèmes médicaux actuels. Sa procédure d’implantation évite de percer le crâne et d’ouvrir le cerveau. Elle est donc accessible à des dizaines de milliers de médecins et de cliniques à travers le monde.

Cette accessibilité signifie qu’un grand nombre de patients pourraient bénéficier de cette avancée. Il suffit donc d’attendre les résultats des tests sur la sécurité et la pertinence de son utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.