in

Everything Everywhere All at Once : la fin du film expliquée

Du « Everything Bagel » au plaidoyer final d’Evelyn à Jobu Tupaki, voici tout ce que vous devez savoir pour comprendre la fin de Everything Everywhere All at Once.

Everything Everywhere All at Once est l’un des films qui ont le plus fait parler de lui en. Ce film de science-fiction porte sur une aventure multivers (comme Doctor Strange 2). Si vous n’avez pas tout suivi et mal compris la fin, les lignes suivantes contiennent ce qu’il vous faut pour tout comprendre.

Quelle est l’intrigue menant à la fin d’Everything Everywhere All at Once ?

Ce film est centré sur Evelyn Wang, une Américaine d’origine chinoise possédant une laverie automatique avec son mari Waymond. La gestion de l’entreprise, la préparation de la fête du Nouvel An Chinois, l’arrivée de son père la stressent. Elle fait également face à la fin de ses impôts, devinant ce qui se passe avec son mari qui s’apprête à lui demander le divorce. En plus de tout cela, sa relation avec sa fille part aussi en vrille.

Eveloyn se rend au bureau de l’IRS pour passer en revue ses impôts avec un auditeur exigeant. C’est à ce moment qu’elle a eu son premier contact avec le multivers. Son mari est repris par un Waymond d’un autre univers qui lui apprend à se connecter à d’autres versions d’elle-même dans le multivers. Ce nouveau Waymond lui apprend également qu’elle est le seul espoir pour arrêter la menace de Jobu Tupaki.

Qui est Jobu Tupaki ?

Evelyn se retrouve face à Jobu Tupaki qui était Joy dans un autre univers. Elle explore les mystères du multivers. Ses expériences ont offert de multiples capacités à Joy qui l’amènent à faire une crise existentielle la transformant à Jobu Tupaki. Elle veut détruire le multivers.

Qu’est-ce que le bagel ?

C’est l’arme de prédilection de Jobu Tupaki pour détruire l’univers. Jobu Tupaki recherche une Evelyn qui réalisera que le multivers ne vaut pas la peine d’être sauvé. Elle veut lui montrer que quoi qu’elle fasse, elle finira toujours seule.

Explications de la fin de Everything Everywhere All at Once

Jobu Tupaki libère le bagel alors que d’autres voyageurs du multivers tentent de l’arrêter. Dans la foulée, Evelyn voit une version d’elle-même en star de cinéma rencontrant Waymond. Ce dernier lui dit alors que la gentillesse est la seule façon de faire face aux moments difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.