in

Un concours pour désigner les meilleurs robots d’assistance

KAIST's DRC-HUBO at the Door -Day 1

La troisième édition du Darpa Robotics Challenge s’est déroulée vendredi et samedi. Le but, élire le meilleur des robots d’assistance.

24 équipes se sont battues pour le titre du meilleur robot d’assistance ce week-end en Californie. États-Unis, Japon, Corée du Sud, Hong-Kong, Italie ou encore l’Allemagne étaient présents. La compétition était organisée par le Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency) qui n’est autre que l’agence des projets avancés de l’armée américaine. Et ce n’est pas n’importe qui puisqu’on lui doit, entre autres choses l’invention d’Internet dans les années soixante. Autant dire qu’une compétition organisée par ces mecs-là permet aux gagnants de bénéficier d’une grande légitimité. Et puisqu’on parle des gagnants, c’est le DRC-Hubo de la Team coréenne KAIST qui remporte les suffrages avec un robot de 1 mètre 75 pour 80 kilogrammes. 

Une compétition sur les actions du quotidiens

Le principe des épreuves s’est avéré finalement assez simple. Les candidats robotiques devaient réussir 8 épreuves : ouvrir une porte avec une poignée, tourner une roue pour fermer une vanne, conduire un véhicule et en descendre, percer un mur, monter un escalier et même transporter des débris. Des épreuves simples pour nous oui, mais pas pour nos congénères robotiques. Certains ont mis plusieurs minutes pour ouvrir une porte, d’autres se sont violemment étalés sur le sol. La capacité de s’agenouiller du gagnant l’a empêché de subir ce genre de désagréments. Il a devancé de 6 minutes ses deux principaux poursuivants  le Running Man, d’IHMC Robotics, et le Chimp, de Tartan Rescue.

[ot-video type= »youtube » url= »g0TaYhjpOfo »]

En plus du titre, les trois premiers ont remporté une somme conséquente à savoir 500 000 dollars pour le troisième, 1 million pour le dauphin et 2 millions pour le lauréat. Si la plupart des robots présentés ne sont pas encore complètement au point, les avancées technologiques sont extrêmement encourageantes. Dans un monde où les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes, on effleure de nouvelles possibilités en terme d’assistance, toujours plus excitantes…

Source