in ,

[CES 2015] Edyn place vos plantes sous haute-surveillance

Les mains vertes connectées sont de plus en plus présentes sur le marché, preuve en est avec Edyn Garden Sensor, un capteur destiné au jardin qui vient de remporter l’award de la meilleur innovation au CES 2015.

Edyn fond

Le capteur Edyn sait tout sur votre plante

Le capteur surveille la luminosité, l’humidité et la température extérieure, il veille également sur les éléments nutritifs présents dans le sol et l’humidité de la terre.  

Edyn apport

Toutes ces informations vont être regroupées pour déterminer quelle plante peut prospérer dans ce milieu, à quelle période il sera le plus judicieux de la planter et avec quel type de flore elle partage ces mêmes besoins.

L’application permet d’alerter des changements de conditions qui nécessitent  une action immédiate. Elle fournit également de façon détaillée le taux d’humidité, suggère quel type de fertilisant il convient d’employer et aide à trouver la luminosité optimale pour chaque plante.

La valve Edyn s’occupe de l’arrosage optimal

Edyn plante

Contrairement aux arrosages prédéfinis suivant des plages horaires, la valve d’eau d’Edyn contrôle l’humidité du sol pour savoir la pertinence de l’arrosage et la luminosité pour éviter de faire cuire les feuilles de vos plantes.

Edyn

Il est ainsi possible de laisser cet arrosage autonome vous permettant de réaliser des économies d’eau et d’énergie en n’arrosant que lorsqu’il le faut et selon la mesure qu’il faut mais il est également envisageable de se servir de cette valve comme d’un robinet connecté que vous pourrez déclencher ou arrêter à distance.

Edyn screen_water

À l’inverse des arrosages automatiques connectés qui se basent, le plus souvent, sur les prévisions météorologiques, cette valve ne se fie qu’à son capteur pour prendre en compte la réalité du terrain.

La technologie derrière Edyn

Le capteur n’a pas de batterie, son énergie lui vient du soleil. Il est équipé d’un panneau solaire et calcule intelligemment sa charge afin de permettre son utilité même en temps nuageux. Il est pourvu d’une batterie rechargeable.

Des capteurs sont au dessus du sol afin d’être au plus près des changements de conditions climatiques, d’autres en dessous pour analyser la qualité de la terre du jardin.

Edyn screen_smart

La connexion s’effectue en Wi-Fi avec le cloud et le Smartphone. L’intégralité de l’appareil est réalisé dans des matériaux résistants au soleil, à la pluie, à l’humidité, aux fertilisants couramment utilisés, aux pesticides.

L’analyse du sol s’effectue par une signal électrique qui renvoie en temps réel les changements des propriétés électriques du sol qui sont à associées à des décalages d’humidité, acidité et fertilité.

La valve d’arrosage est supposée compatible avec la plupart des systèmes d’arrosage, elle fonctionne également à l’énergie solaire et communique en Wi-Fi.

Le capteur est vendu actuellement au prix de 100 dollars,  85 euros, la valve d’eau au prix de 60 dollars, 50 euros.

Edyn screen_info_3

Le capteur semble le plus abouti à l’heure à actuelle sur le marché des objets connectés destinés au jardin. Mais comment faisaient donc nos grands pères pour cultiver si bien sans toutes ces données ? La valve n’a, elle, qu’un avantage comparé à ce que l’on peut trouver, elle se sert directement des données fournies en temps réel par le capteur, ce qui la rend beaucoup plus efficace.

Deux dispositifs forts sympathiques mais qui enlève la magie du jardinage à l’ancienne, l’attente de voir si son choix est bon, la surveillance continuelle du jardin qui peut instaurer une certaine convivialité… il est à espérer que si le jardin sera nécessairement plus beau, la facilité n’amènera pas son propriétaire à rester dans la maison puisqu’il n’a plus besoin de sa présence… N’oubliez donc pas que les plantes aiment aussi qu’on leur parle.

source : marketwired.com