in ,

BT s’engage contre les hackers de voitures connectées

vol-voiture

Face à la prolifération des objets connectés dans les voitures d’aujourd’hui,  le groupe spécialiste de la communication BT lance un nouveau service de sécurité pour tester la vulnérabilité de ces voitures dites « connectées ».

cyberattaque
Et demain, comment protéger les voitures connectées contre les cyberattaques ?

Technologie Bluetooth, Wi-fi, ports USB, connections cellulaires et tous les autres accessoires connectés installés dans les voitures ont fait du petit habitacle roulant un lieu « à risque » pour les cyber-attaques. En tous cas selon BT. Le groupe prétend que ces objets connectés aux allures inoffensives seraient autant de ‘cyber’ points d’entrée pour des individus malveillants voulant potentiellement prendre le contrôle de certains véhicules. Afin de prévenir un tel scénario, BT a donc réuni une équipe de professionnels de la sécurité afin de tester la vulnérabilité des voitures connectées et de proposer des méthodes de prévention aux concepteurs automobiles, compagnies d’assurances et autres acteurs de l’industrie automobile.

Le secteur automobile étant l’un des secteurs les plus exposés à l’influence et aux révolutions des objets connectés, et aussi vrai que la voiture sans chauffeur existe déjà (bien qu’elle ne soit pas encore commercialisée), il ne parait désormais plus invraisemblable de se pencher avec un peu d’anticipation sur le cas de la cyber sécurité automobile.

Source