in

Apple laisse tomber AirPower, sa station de recharge sans fil

Apple Airpower

AirPower, la station de recharge sans fil, a été annoncée par Apple en 2017. L’entreprise a finalement été déçue du projet, et a arrêté son développement.

La AirPower devait pouvoir recharger simultanément un iPhone, une Apple Watch et des écouteurs AirPods. Présentée lors du lancement de l’iPhone X, on n’a plus eu de nouvelles de l’appareil depuis. Après des mois de rumeurs, Apple a annoncé l’abandon du projet.

La AirPower, pas à la hauteur

Pour justifier sa décision, Apple avance des performances en deçà de ce qu’elle visait. Dans un communiqué de Dan Riccio (VP Hardware Engineering) au site TechCrunch, la firme s’excuse auprès des consommateurs qui attendaient le produit. Néanmoins, elle réaffirme également sa vision d’une expérience utilisateur libérée des câbles.

Des mois de rumeurs

Cette annonce fait suite à plusieurs mois de rumeurs relatant les difficultés rencontrées par Apple pour mettre au point la AirPower. Ces difficultés auraient concerné toutes les étapes du développement, de la conception à la fabrication. Par exemple, la AirPower gérerait mal la chaleur et la communication avec les appareils à recharger.

En cause, le fait qu’Apple souhaitait recharger plusieurs appareils en même temps. Pour cela, plusieurs bobines de rechargement devaient se superposer. Cette configuration aurait facilement provoqué des surchauffes.

Une nouvelle inattendue d’Apple

Cette annonce est d’autant plus surprenante que la AirPower semblait toujours en développement. Ainsi, le produit a encore été mentionné lors du lancement du nouveau boîtier de recharge sans fil pour AirPods. De plus, Apple avait récemment déposé la marque AirPower. Des bruits de couloir prédisaient même un lancement pour ce printemps.

Malgré tout, les consommateurs ne pourront donc jamais tester la AirPower. Un fait sans précédent dans l’histoire récente d’Apple. Habituellement en effet, l’entreprise fondée par Steve Jobs sort mordicus un produit annoncé publiquement. Comme quoi, il faut un début à tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.