in

La transformation technologique de Carrefour est en marche

Avec ses plus de 13 000 magasins à travers le monde et pas moins de 80 millions de clients, Carrefour est l’un des leaders de la grande distribution en France et à l’international. Pour maintenir sa position, notamment face à la concurrence des géants digitaux, l’entreprise a néanmoins dû accélérer sa transformation technologique. 

Évoluer ou disparaître : une transformation digitale nécessaire 

Créée en 1959, Carrefour est rapidement devenu un acteur clé de la grande distribution en France et dans le monde. L’entreprise s’est notamment imposée comme la pionnière du concept d’hypermarché. 

Si elle a toujours dû composer avec la concurrence d’enseignes comme Leclerc, Carrefour voit désormais ses parts de marché grignotées par des concurrents plus surprenants. Et notamment les géants américains de la grande distribution comme Walmart ainsi qu’Amazon. 

Pour ne pas se faire manger tout cru, et dans un contexte de pandémie mondiale, Carrefour avait déjà annoncé le 9 novembre 2021 dernier un nouveau plan stratégique lié au digital. 

Celui-ci a pour principal objectif d’atteindre 10 milliards de chiffre d’affaires sur le commerce en ligne. Pour l’atteindre, l’enseigne a prévu d’investir 3 milliards d’euros, soit 50 % plus que sur son plan précédent. 

Cette stratégie s’inscrit dans le mouvement omnicanal, qui consiste à investir tous les canaux de commercialisation disponibles pour booster sa présence et ses parts de marché. C’est d’autant plus décisif que les chiffres montrent qu’un client omnicanal (qui achète aussi bien en ligne qu’en magasin) dépense plus qu’un client classique (qui se rend uniquement en magasin). 

Quelles sont les solutions digitales développées par Carrefour 

Dans cet élan de transformation technologique, Carrefour a depuis fin 2020, début 2021 accéléré le développement de plusieurs solutions digitales. 

L’enseigne a par exemple commencé par digitaliser ses catalogues. Il est désormais possible de consulter le catalogue Carrefour en ligne, sur des sites dédiés, celui de l’entreprise ainsi que sur son application. Mais Carrefour s’est également lancé dans le Live Shopping, en organisant plusieurs séances sur le thème des jouets de Noël ou en invitant Kev Adams pour le Black Friday. 

Carrefour a également digitalisé ses prospectus sous forme de vidéos courtes (d’un peu moins de deux minutes). On peut y découvrir les nouveaux produits avec une voix off. Ces formats organiques, qui font penser aux haul des influenceurs, culminent plus de 40 000 vues en moyenne. Les catalogues promotionnels sont également envoyés aux clients de l’enseigne via WhatsApp pour faciliter le repérage et les courses en ligne.  

Pour finir, Carrefour s’est rapproché de startups digitales pour étoffer ses services. Elle a par exemple lancé une marketplace pour faire appel à un personal shopper et à ouvert les portes d’un drive piéton 100 % automatisés. Carrefour Links, disponible depuis fin 2021, exploite les données des clients en partenariat avec Google pour améliorer l’offre de l’enseigne. 

Face à une concurrence toujours plus forte, Carrefour a su se réinventer en profitant des outils digitaux pour proposer un catalogue plus adapté aux besoins des consommateurs et des services plus performants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *