in

Le recap’ : ce qu’il ne fallait pas louper cette semaine !

recap de la semaine

Voici le récapitulatif des articles du monde des objets connectés qui vous ont le plus intéressé cette semaine.

1. Laundroid, le robot plieur de vêtements et sauveur de mariages

Sa présentation au CES 2016 de Las Vegas n’est pas passé inaperçue. Laundroid, premier robot pressing destiné aux particuliers, repasse et plie votre linge, en plus de reconnaître vos vêtements.

Il sera disponible dès 2017 pour la somme de … 1850 euros ! L’entreprise a la tête de ce robot a prévu de l’améliorer, afin qu’il s’occupe du linge, du lavage au rangement. Mais sa commercialisation ne commencera malheureusement qu’à partir de 2020.. soyez patient !

EN SAVOIR PLUS !

robot plieur de vetement

2. Mon beau miroir Google… Donne-moi la météo et les infos !

Ceci est le tour premier miroir connecté. L’affichage se fait sur le miroir, et sa surface est tactile. Il permet de faire apparaître l’heure, la une de vos journaux préférés dans un fil d’actualités, ou encore la météo du jour.

Aucune information concernant sa futur commercialisation, mais Google a encore misé gros avec ce type de produit. De quoi changer radicalement vos habitudes, et ça, dès le matin !

EN SAVOIR PLUS !

miroir google

3. ComfyLight, la petite ampoule qui éloigne les intrus

Puisque la sécurité est une chose primordiale, la société ComfyLight a crée la première ampoule qui surveille votre maison. Grâce à son application connectée à votre smartphone, elle détecte les mouvements, capte la lumière, éclaire, garde en mémoire vos habitudes… Elle permet également de réguler sa consommation d’électricité, en s’éteignant quand vous quittez une pièce par exemple.

Ce projet a vu le jour grâce à une campagne KickStarter, et sa commercialisation en ligne commencera dès le mois d’avril prochain, au prix de 129 euros l’ampoule.

EN SAVOIR PLUS !

comfyLight

4. LaMetric Time, l’horloge aux multifonctions

Cette horloge intelligente est encore un projet issu d’une campagne de financement KickStarter. Grâce à son application disponible sur Android et AppStore, elle permet, en plus d’afficher l’heure et la date, d’indiquer la force du vent ou l’ensoleillement. Elle pourra aussi bien vous servir de minuteur, chronomètre, ou encore de radio réveil, ainsi que vous permettre d’accéder à vos applications telles que Facebook ou Gmail.

En bref, un nouvel outil connecté pratique et au design épuré !

EN SAVOIR PLUS !

LaMetric Time

5. 6 nouvelles façons d’envisager l’hôpital du futur avec des objets connectés

Le monde des objets connectés s’étend au domaine de la santé. Ainsi, plusieurs nouveautés se sont faites remarquer dernièrement.

L’application Health d’Apple mesure l’état de santé au quotidien, en offrant une analyse du sommeil, de l’activité physique, ou encore du rythme cardiaque. Les données qu’elle recueillent sont stockées afin que les hôpitaux qui utilisent cette application puissent y avoir accès. 

Microsoft, la Kinect et l’application OPECT permettent aujourd’hui de donner des informations sensibles sur l’état de santé des patients sans mouvement. Ainsi, la gestion de l’espace dans les hôpitaux et la prise en charge des personnes handicapées peuvent être revus.

Les chambres connectées du CHRU de Lille sont des espaces revisités, à la fois modernes et fonctionnels. Ces « concept rooms » permettent une prise en charge maximale des patients en facilitant le travail des soignants.

Le chariot connecté est aussi un nouveau moyen de régler les problèmes liés à la gestion des chambres, ou au planning des différents services par exemple.

Le pansement intelligent imaginé à l’Université du Texas, permet quant à lui, de soulager la douleur du patient, de suivre l’évolution de la blessure et de la guérir plus rapidement.

AthenaHealth est un Cloud qui regroupe les dossiers médicaux des hôpitaux. Cet accord va permettre aux établissements de soins, de partager de façon transparente, leurs informations.

EN SAVOIR PLUS !

chambre connectee

One Comment

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.