in

Les pannes de l’IOT touchent tout le monde ou presque !

Pannes des objetc connectés Cloud

Si vous avez des objets connectés, vous avez peut-être expérimenté des pannes et enragé face à vos accessoires rendus inutiles. Rassurez-vous cependant, vous n’êtes pas seuls !

C’est une étude totalement bluffante qui est dévoilée par Dynatrace, une entreprise spécialisée dans l’intelligence logicielle. Sur 10.000 consommateurs, 52% ont des objets connectés, soit 5.200 possesseurs d’un objet connecté. Or, 64% d’entre eux ont aussi eu des soucis de  performance. Des problèmes tout sauf anecdotiques.

Pannes des objetc connectés

Pannes des objets connectés : des problèmes fréquents

On pourrait penser bien sûr que ce sont des problèmes occasionnels mais, cela arriverait 1,5 fois par jour. Signe de manque de confiance, ils craignent que la fréquence de ces accidents n’augmente avec les usages. Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout d’abord qu’une entreprise qui se lance dans le cloud doit avoir une maîtrise des technologies du cloud et aux microservices mais surtout, qu’il faut avoir de vraies capacités de suivi et une ambition de performance pour assurer un vrai service après-vente et éviter les pannes.

« Les consommateurs signalent déjà des problèmes dans divers domaines : applications médicales, compteurs intelligents, serrures connectées, assistants personnels virtuels, thermostats et réfrigérateurs intelligents. Leur confiance a été entamée et ils ne toléreront plus de mauvaises expériences » détaille ainsi  Eric Maillard, Consultant expert en Performance Applicative chez Dynatrace. En effet, cela pousse déjà à une certaine méfiance. Les gens craignent des problèmes ou pannes avec les voitures autonomes et d’autres technologies de pointe notamment dans le domaine de la santé. Un bug avec une lampe connectée n’est pas aussi grave qu’avec un moniteur cardiaque connecté ou un défibrilateur automatique qui refuse de s’allumer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.