in

Le OnePlus 9 ralentit ses performances sur de nombreuses applications

Depuis peu, les nouveaux OnePlus 9 et 9 Pro font face à certaines critiques au niveau de leurs performances. Ils limiteraient en effet la puissance de leur processeur pour la majorité des applications Android. Ce n’est pas la première fois que la marque chinoise est accusée de mentir sur les performances de ses smartphones. 

Quel est le cœur du problème ?

Il se trouve que le processeur Snapdragon 888 des deux smartphones a été fortement réduit. Impactant l’utilisation de nombreuses applications et réduisant la capacité d’exécution de programmes comme Chrome, Twitter, ou encore WhatsApp.  

Une décision prise par le géant japonais avec la volonté d’économiser la batterie du nouveau smartphone. Cependant, OnePlus n’a jamais informé sur ce point. Ses utilisateurs se retrouvent donc sans le savoir avec un smartphone bridé.  

Alors que le site d’outil en ligne Geekbench affichait des résultats normaux à la suite de tests des OnePlus 9 et 9 Pro, il se trouverait que ces derniers ont été faussés. C’est ce qu’a découvert le magazine AnandTech qui a constaté d’énormes différences de performances lors de phases de tests. 

Le problème est que OnePlus a tenté de le cacher. 

Des performances faussées sur les OnePlus 9

L’entreprise a fait en sorte que certaines applications de tests ne connaissent pas la même expérience. A l’exemple de  Geekbenck avec lequel le processeur fonctionne sans limitation de puissance. Un test ne correspondant pas à la réalité donc.  

AnandTech, qui s’est rendu compte du mensonge n’a pas été en mesure de recenser toutes les applications pour lesquelles les deux téléphones limitent la puissance de leur processeur. Chose étonnante à noter : le OnePlus 9 Pro et le OnePlus 9 n’étranglent aucun outil de benchmarking. 

Mis au courant, Geekbench a alors décidé de réaliser une enquête de son côté et a retiré tous les tests des OnePlus 9 et 9 Pro publiés sur son site. 

 

logo geekbench

“Nous considérons qu’il s’agit d’une forme de manipulation de benchmark”

“Il est décevant de voir les appareils OnePlus établir des décisions pour leurs performances en fonction des identifiants d’application plutôt qu’en fonction de leur comportement”, a tweeté Geekbench. 

Un évènement qui permet de tromper le testeur explique ce dernier : “Nous considérons qu’il s’agit d’une forme de manipulation de benchmark. Nous avons retiré les OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro de nos tableaux de résultats pour Android” 

Face à ce bad buzz, OnePlus a admis le problème dans une déclaration fournie au site XDA Developers. Expliquant l’avoir fait pour tenter de répondre à des remontées d’utilisateurs qui demandaient des améliorations dans l’autonomie des appareils. 

On ne sait pas encore si OnePlus va améliorer les performances mises en cause prochainement. En attendant, Geekbench, de son côté, a annoncé que ses équipes vont mener des tests sur tous les autres appareils de la marque. Et ils seront bannis des bases de données de résultat si de nouvelles preuves de tricherie sont trouvées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.