in

L’intelligence artificielle de Google Home souhaite que vous soyez poli avec elle

Google Home politesse

La nouvelle fonction « Pretty Please » de Google Home compte inciter les utilisateurs de l’assistant personnel à la politesse. Une incitation qui fait pourtant lever quelques sourcils.

Alors que l’assistant personnel de Google Home permet à peine d’engager des conversations rudimentaires, une nouvelle fonction veut inciter les utilisateurs à se montrer courtois avec elle. Google suit, en cela, le mouvement initié par Amazon avec son assistant Alexa. Cette fonction a initialement été mise en place pour éviter que les enfants trouvent normal de donner des ordres sans la moindre politesse. Pourtant certains s’indignent d’une telle demande.

Google Home politesse Pretty Please

 

« Pretty PLease » : Google Home aime désormais la politesse

Avec la fonction « Pretty PLease », Google Home compte inciter les utilisateurs à se montrer courtois. L’intelligence artificielle répondra désormais sur le même ton employé et demandera aux enfants d’utiliser le mot magique. Pourtant l’intelligence artificielle est une machine froide incapable de ressentir la moindre émotion. Ce qui est un impératif social perd donc tout sens face à une machine ayant pour objectif de répondre à nos demandes. Une intelligence artificielle n’est effectivement pas un humain.

Différentes études ont montré que l’homme ressentait de l’empathie envers les intelligences artificielles. Exiger de la courtoisie est ajouter encore davantage d’empathie et créée encore plus de confusion. Pour certains il s’agit même d’une véritable régression donnant une âme à des objets inanimés. Il faut aussi rappeler que ce n’est pas Google Home qui doit apprendre la politesse aux enfants mais leurs parents. En suivant une telle logique, Google exigera sans doute bientôt que l’on ajoute s’il vous plait Google lorsque nous utilisons son moteur de recherche !