in

Cortana : Dossier complet sur l’assistant numérique de Microsoft

Cortana peut être d’une grande utilité pour les utilisateurs d’appareils fonctionnant sous Windows. On peut l’activer en temps voulu pour répondre à nos besoins.

Depuis 2014, Microsoft a développé un outil pratique pour les appareils fonctionnant sous Windows. Particulièrement, le projet a démarré avec la sortie des Windows Phones 8.1. Il s’agit de Cortana, l’assistant numérique qui a été intégré plus tard à Windows 10. Disposant de plusieurs fonctionnalités utiles pour faciliter l’utilisation de vos appareils, il reste cependant moins connu par rapport aux autres assistants tels qu’Alexa d’Amazon ou Google Assistant. Il semblerait que le sujet n’ait pas encore fait couler beaucoup d’encre. De la sorte, on a établi le présent dossier pour apporter plus de lumière là-dessus. Focus !

Qu’est-ce que Cortana ?

Si vous utilisez un ordinateur fonctionnant sous Windows 10 ou 11, vous avez déjà Cortana avec vous. Mais vous pouvez ne pas y prêter attention jusqu’ici. Pourtant, cet assistant peut vous offrir plus qu’une simple assistance. Vous pouvez l’utiliser pour planifier votre prochaine réunion, effectuer une recherche sur le Net ou dans vos dossiers numériques.

L’assistant reçoit les commandes par le texte ou par la voix. Il s’appuie sur le moteur de recherche Bing de Microsoft pour effectuer les tâches qu’on lui demande d’exécuter. Bien que l’application mobile Cortana ne soit plus depuis 2021, elle reste encore fonctionnelle et ne cesse d’évoluer grâce aux travaux acharnés de l’équipe de Microsoft. Après des ajouts et suppressions divers, Cortana peut exécuter de nombreuses tâches telles que :

  • Planifier une réunion,
  • Effectuer des recherches sur Internet,
  • Rechercher des fichiers dans l’ordinateur,
  • Répondre aux questions de l’utilisateur,
  • Afficher la météo,
  • Définir des rappels divers,
  • Montrer les applications ouvertes,
  • Faire des calculs et conversions,
  • Rédiger un message,
  • Envoyer un courriel, etc.

En somme, Cortana est à peu près pour Microsoft ce qu’est Siri pour Apple.

Fonctionnement

Le système de Cortana est basé sur le traitement du langage naturel ou NLP. C’est ce qui lui permet d’exécuter les nombreuses tâches qu’on lui demande de faire. Certes, l’assistant est intégré dans le système. Mais il faut l’activer pour pouvoir l’utiliser.

Pour ce faire, il faut activer les paramètres de parole, de saisie et d’ancrage. Par ailleurs, l’activation du suivi de localisation est aussi requise. Néanmoins, l’utilisateur reste maître dans son utilisation. Il peut à tout moment filtrer les informations accessibles à Cortana.

Pour démarrer une conversation avec cet assistant, il faut commencer par le mot d’éveil « Hey Cortana ». Mais avant, il faut activer les paramètres vocaux. Sinon, on peut appuyer simultanément sur la touche Windows et la lettre « C ». On peut aussi cliquer directement sur le bouton Cortana placé près de la barre de recherche sur Windows 10.

Une fois que l’assistant est activé, l’utilisateur a le choix entre taper sa demande ou sa question, ou commander Cortana par la voix. L’utilisateur peut utiliser des invites de commandes comme :

  • Réglez une alarme pour telle ou telle heure,
  • Quel temps fait-il ?
  • Ouvrir tel ou tel site Web, etc.

Quelles fonctionnalités Cortana dispose-t-elle ?

Au fil du temps, Cortana a abandonné certaines fonctionnalités. En même temps, il y a eu des ajouts de nouvelles fonctions.

Les fonctionnalités supprimées

Cortana a abandonné de nombreuses fonctionnalités qu’on y a trouvées autrefois. Celles-ci incluent :

  • La lecture de vos tubes préférés,
  • Le contrôle des services de streaming vidéo,
  • La création de rappels partant de la localisation,
  • Le contrôle des appareils domestiques connectés,
  • L’intégration dans la console Xbox One.

Il n’est mentionné nulle part les raisons de ces différentes suppressions. Heureusement, Cortana dispose encore beaucoup de fonctionnalités intéressantes.

Les fonctionnalités actuelles

Aujourd’hui, l’assistant numérique de Microsoft intègre les fonctionnalités ci-après :

  • Le langage naturel : l’utilisateur peut demander à Cortana d’exécuter une tâche spécifique par la voix. Il faut, dans ce cas, utiliser un anglais clair.
  • Multitâche : Cortana peut exécuter de nombreuses tâches à la fois. On peut demander une tâche à l’écrit et une autre verbalement après avoir allumé le microphone de l’appareil.
  • S’intègre avec Microsoft Edge : l’utilisateur peut demander à Cortana d’afficher plus d’informations sur un terme ou une expression distincte dans le navigateur Edge de Microsoft. Dans ce cas, il doit le ou la mettre en surbrillance dans le texte.
  • Création de rappels : Cortana est capable de créer des rappels en puisant des informations dans les boîtes de réception de l’utilisateur. Il est connecté à Office 365, Gmail et Outlook.com.
  • Gestion des calendriers : cette fonctionnalité est liée à Outlook. En se basant sur les informations fournies par cette application, l’utilisateur peut gérer son calendrier. Il peut ainsi prendre des rendez-vous à la place de l’utilisateur ou bloquer le temps pour une réunion.
  • Accessibilité : lorsque l’utilisateur reçoit un nouveau mail, Cortana peut lire son aperçu. Il peut même aller jusqu’à lire les courriels classés prioritaires. Cette fonctionnalité permet également à l’application de rechercher le bon moment pour organiser une réunion.

Activez et désactivez Cortana en toute facilité

Les appareils sous Windows 10 et 11 sont livrés avec Cortana. De la sorte, il n’y a plus besoin de l’installer. Cependant, il faut l’activer avant de l’utiliser. On a déjà évoqué son activation, mais dans cette section, on va entrer dans les détails.

Activation de Cortana

La barre de tâches de l’ordinateur Windows dispose déjà d’un bouton « Cortana » sur lequel il faut appuyer pour l’activer. Par ailleurs, on peut aussi appuyer sur C et Windows en même temps. Ces deux types d’activation s’effectuent à la main. Mais qu’en est-il de son activation par la voix ?

Il est plus facile d’activer Cortana par la voix. Ce qui nécessite préalablement l’activation du microphone de l’ordinateur. C’est la façon la plus simple de commander cet assistant virtuel de Microsoft. Avant de commencer votre requête, vous devez d’abord l’appeler en disant « Hey Cortana ».

L’activation de la commande vocale passe par les paramètres de votre ordinateur. Une fois dedans, vous devez cliquer sur « Parler à Cortana ». Vous pouvez, par la même occasion, activer ou désactiver les options de raccourci de réponse.

Désactivation

Si l’activation est requise avant son utilisation, il faut aussi le désactiver quand vous ne l’utilisez plus. La désactivation est différente selon la version de votre Windows.

Pour un ordinateur Windows 10, il faut aller dans les paramètres. Après, il faut cliquer sur « Confidentialité » puis « Microphone ». Désactiver l’assistant numérique demande la désélection de son accès au microphone de l’ordinateur.

Si l’appareil fonctionne sous Windows 11, une légère différence se présente. Il faut commencer par accéder à « Paramètres ». Ensuite, il faut taper « Cortana » dans la barre de recherche des applications. Une fois accédé à Cortana, il faut aller dans les « Options avancées » pour pouvoir désactiver l’assistant.

Les étapes de réactivation sont les mêmes pour Windows 10 et 11. Il suffit de suivre le même protocole que celui de l’activation. A noter que Cortana est désactivé par défaut dans Windows 11.

En quoi Cortana peut-elle vous être utile ?

Nombreux sont les avantages de l’utilisation de Cortana dont voici quelques-uns. Pour commencer, il permet d’accéder facilement à des pages Web ou des fichiers/dossiers stockés dans votre ordinateur. Par conséquent, vous ne serez plus embêté par les différentes recherches sur votre ordinateur ou sur le Net.

En plus, Cortana peut remplacer votre agenda, il s’infiltre dans vos boîtes de réception pour créer des rappels sur vos prochaines activités. L’activation du suivi de localisation permet de créer des rappels en tenant compte de la date et du lieu où l’événement se passera. Vous pouvez toutefois limiter son accès dans votre appareil.

Par ailleurs, si vous désirez savoir ce que contient l’un de vos e-mails prioritaires, vous pouvez tout simplement le lui demander. Il est même capable d’envoyer un texto à vos contacts. Bref, pour faire court, Cortana vous rend multitâche et facilite l’utilisation de votre appareil Windows 10 ou 11.

Quel avenir réserve-t-on à Cortana ?

Au tout début de son lancement, Cortana était vu comme concurrent direct des autres assistants vocaux à l’instar d’Alexa et Siri. Au fil du temps, il a perdu de plus en plus de fonctionnalités. L’application mobile Cortana a été retirée du marché dans certains pays tels que l’Allemagne et le Royaume Uni depuis 2020.

A part cela, l’année 2020 a aussi été marquée par la suppression de son interface Xbox. Ce qui limite encore plus son champ d’utilisation. Mais Microsoft ne s’est pas arrêté là. Il a même décidé de retirer définitivement l’application des magasins d’applications, Apple Store et Google Play. La série d’abandons inclut aussi celui de la lecture de musique et du contrôle des autres appareils connectés.

Par ailleurs, depuis la lancement de Windows 11, Cortana n’est plus activé par défaut. On ne le trouve plus épinglé dans la barre des tâches comme dans la version précédente de Windows. En pensant à ses retraits progressifs, on peut penser que Cortana ne promet pas grand choses dans le futur, contrairement à ses concurrents directs à savoir Alexa, Siri et Google Assistant.

Ces assistants vocaux peuvent en plus s’intégrer à des applications propres à leur plateforme et exécuter bien d’autres tâches comme trouver les attractions à proximité par exemple. Tandis que les trois comptent poursuivre leur chemin dans l’assistance vocale, Cortana ne cesse de perdre en fonctionnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.