in

Richard Branson devance Jeff Bezos dans la guerre du tourisme spatial

Richard Branson, fondateur de la société de tourisme spatial Virgin Galactic, sera à bord du prochain vol prévu pour le 11 juillet. Une information confirmée jeudi dernier par la société alors que son rival Jeff Bezos décollera le 20 juillet. Une confrontation symbolique entre les deux milliardaires pour le tourisme spatial. 

 

Il est temps de transformer ce rêve en réalité

A 70 ans, Richard Branson ne devait initialement pas faire partie du voyage. Avec l’avancée de cette date, il pourra « tester l’expérience de l’astronaute privé« . Et ce aux côtés de quatre spécialistes de mission et de deux pilotes.  

La Federal Aviation Administration a autorisé Virgin Galactic à faire voler des clients dans l’espace la semaine dernière. Ce qui résulte d’une modification de la licence d’opérateur commercial de transport spatial de la société, marquant ainsi la première fois que la FAA autorise une compagnie spatiale à faire voler des clients.  

Alors que Blue Origin ne dispose pas encore de la même autorisation de la FAA pour faire voler des clients avant son vol du 20 juillet avec Jeff Bezos 

 « J’ai toujours été un rêveur« , a tweeté Branson après l’annonce. « Ma mère m’a appris à ne jamais abandonner et à atteindre les étoiles. Le 11 juillet, il est temps de transformer ce rêve en réalité à bord du prochain vol spatial de Virgin Galactic« . 

Les dernières missions avant la commercialisation des voyages dans l’espace 

Baptisée Unity 22, la prochaine mission correspond au nombre de tests généraux effectués. Mais ce sera le quatrième vol d’essai avec l’équipage de Virgin Galactic pour le VSS Unity. 

Pendant le voyage vers le ciel, l’avion spatial se décollera de l’avion porteur en plein vol. Et ensuite se fera l’avancée vers le bord de l’espace, ce qui permettra aux six passagers d’apprécier quelques minutes d’apesanteur. 

Actuellement, il reste encore trois vols d’essai à effectuer cette année, en comptant celui de Branson. Et après cela arrivera le grand jour pour que le Virgin Galactic effectue sa première mission pour l’armée de l’air italienne. 

 L’entreprise dispose pourtant déjà de 600 réservations pour les futurs prochains vols spatiaux moyennant 250 000 dollars le billet. 

 

Ce vol du 11 juillet sera semble-t-il rempli de surprise comme l’a annoncé Branson dans un tweet : »À notre retour, j’annoncerai quelque chose de très excitant pour donner à plus de gens une chance de devenir astronautes, car l’espace nous appartient vraiment à tous. Alors surveillez cet espace« . 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.