système sécurité maison

L’installation domotique est associée aux termes de « maison connectée » ou « maison intelligente ». De plus en plus utilisée, elle représente un ensemble d’objets connectés, installés à différents endroits d’un domicile. En plein essor, elle se rapporte à un domaine à part entière, alliant technologie, communication et bien-être.

Aujourd’hui, de nombreux foyers commencent à adopter et assimiler le concept. Grâce à l’avancée de la technologie, la domotique peut constituer un outil de respect de l’environnement, ainsi qu’une expertise en gestion d’énergie. Mais alors, comment définit-on exactement la domotique ? Et quel est son principe de fonctionnement ? Que doit-on savoir d’autre sur la domotique ?

Installation domotique

La domotique, c’est quoi exactement ?

On peut définir la domotique comme un ensemble de techniques utilisées dans une habitation. Ces techniques peuvent servir à :

  • Automatiser des actions quotidiennes, comme la fermeture de volets ou le nettoyage.
  • Programmer ces actions à des moments précis de la journée.
  • Contrôler ces actions, c’est-à-dire que l’utilisateur des installations domotiques peut toujours avoir un œil dessus.

Cet ensemble est possible grâce à des objets dits « connectés », à la pointe de la technologie. Il peut s’agir de robots, d’outils et de gadgets qui sont reliés à un système de communication. Ces derniers peuvent se trouver n’importe où dans la maison, afin de remplir chacun effectivement à sa fonction.

L’installation domotique existe pour nous faciliter les tâches du quotidien. Elle peut nous rappeler des choses en apparence anodine, mais qui peuvent grandement impacter sur notre vie. Comme il peut être facile d’oublier d’éteindre une lumière, ou difficile de prendre le temps de faire un grand ménage, la technologie fait place à la domotique.

Nous verrons en détail et en profondeur ce que peut nous apporter la domotique, ainsi que les équipements utilisés à cet effet, mais nous commencerons par expliquer comment l’installation domotique fonctionne.

Promo -8%
amazon
249.00 229.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Promo -8%
amazon
288.00 263.98
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Principe de fonctionnement d’une installation domotique

La domotique dispose d’un système à 2 parties : la communication et l’action. Celui qui envoie la donnée communicative est, en général, un ordinateur, un périphérique ou une box domotique. Cette partie s’occupe donc de gérer les différents appareils qui s’occupent de l’action (la tâche) à effectuer. Il s’agit ici d’une technologie qui centralise des informations, les traite, et les transmet.

Comme dit précédemment, l’information est gérée et transmise à un ou plusieurs appareils récepteurs, qui s’occupent d’exécuter l’action. Il peut s’agir d’équipements, de robots ou encore de mécanismes automatisés, selon ce que l’utilisateur décide d’entreprendre comme action.

Ce système peut être mieux appréhendé à travers une illustration simple d’une installation domotique :

Une lampe intelligente peut être contrôlée via un smartphone. Avec une application précise, il est possible de contrôler l’allumage et de programmer un temps de fonctionnement. Il s’avère être très utile lorsque vous oubliez d’éteindre la lumière une fois sortie de chez vous. Un seul clic dans l’application du téléphone permet de régler l’inconvénient.

installation domotique

Équipements de l’installation domotique

Afin de prendre en compte tous les équipements possibles d’une installation domotique, nous avons décidé de les regrouper en 6 familles différentes. Bien qu’elles puissent être complémentaires et interdépendantes, chaque installation possède sa propre fonction.

Les automatismes

Certains appareils n’ont pas besoin d’être contrôlés. Ils s’activent automatiquement, sans que l’utilisateur soit sur place pour le faire. Il s’agit en général des volets, qui se baissent au coucher du soleil, à une heure précise de la journée. Ou qui se rouvrent dès le lever du jour, ou tôt le matin. Ils doivent être préréglés, et s‘activent automatiquement.

Les domotiques ou appareils domotiques

Regroupent la majorité des installations. En général, il s’agit d’appareils multimédias, mais aussi de robots, de gadgets et divers instruments avec une fonction précise.

Les capteurs

Bien que particuliers, ceux-ci font partie des installations domotiques. En effet, ils n’agissent pas sous le contrôle d’un utilisateur, mais s’activent lorsqu’ils « captent » une présence. On retrouve les détecteurs de mouvements, les alarmes anti-incendie, qui signalent un défaut, ou informent sur une irrégularité.

Le réseau 

Il constitue la partie importante de la communication. Il peut être sans fils, ou câblés, et permet le contrôle à distance des appareils. Cette partie est considérée comme la commande qui décide des actions, comme un téléphone, une tablette ou une télécommande. Le réseau, par exemple, permet d’allumer le chauffage un temps avant que l’utilisateur n’arrive chez soi. Grâce à un système de géolocalisation présent sur le smartphone, le réseau sera en mesure de déterminer le temps restant d’arrivée de la personne.

La programmation domotique 

Elle est exclusivement réservée au chauffage et à l’éclairage. Cet équipement permet de fixer un temps, une heure précise ou une durée déterminée d’activation ou de marche de l’installation. La programmation domotique est nécessaire au réseau, et à une majorité des appareils domotiques.

Choix d’un réseau sans fil ou câblé

L’avantage d’un réseau câblé est qu’il ne donne lieu à aucune latence venant du système communicatif. Vous êtes assurés de recevoir l’information, et donc que l’action soit bel et bien effectuée par le récepteur. Toutefois, l’installation d’un système câblé est une tâche délicate et encombrante, par la longueur et le nombre de fils. De plus, il peut donner lieu à des travaux encore plus importants, comme une installation murale.

Les réseaux sans fil, au contraire, sont plus économiques et simples à installer. La communication est entièrement liée à une connectivité, comme le Bluetooth, ou Internet. À moins d’avoir une mauvaise connexion, avec des échanges de données saccadées, le réseau sans fil ne devrait pas donner lieu à une mauvaise réception.

Pourquoi avoir recours aux installations domotiques ?

installation domotique

Améliorer le bien-être

De manière générale, l’installation domotique améliore et simplifie le confort de vie de leurs utilisateurs. De bien des manières, ils peuvent gagner du temps en effectuant des tâches secondaires. Ou bien, faire preuve d’une praticité par certains moments, comme lors de l’oubli d’une lumière éteinte.

De même, elle peut joindre l’utile à l’agréable en programmant automatiquement une machine. Le linge peut être lavé 3 fois dans la semaine, où le café peut se préparer le matin, etc.

Apporter un sentiment de sécurité

Bien que faisant partie du bien-être, l’installation domotique est impliquée aussi dans la sécurité de ces utilisateurs. À travers des détecteurs de mouvements, de fumée ou d’intrusion, une alarme peut être activée automatiquement.

Associé à une commande vocale, il est possible de commander depuis un certain endroit l’ouverture, ou la fermeture d’une porte. Idéal contre les agressions ou les irruptions inattendues.

Les appareils domotiques permettent d’avoir un contrôle sur les entrées et sorties, mais aussi une surveillance rapprochée, bien que non présent physiquement. Ces derniers peuvent même simuler une présence en votre absence.

Une économie à tous les niveaux

Ces appareils intelligents permettent de réguler la consommation d’énergie. En éteignant la lumière, ou le chauffage lorsque vous n’êtes plus actifs, l’installation domotique vous permet, non seulement d’économiser sur un plan pécuniaire, mais aussi environnemental.

Dans ce sens, cela évitera les gaspillages inutiles, la surconsommation et la possibilité d’impacter écologiquement.

Cas particuliers

installation domotique

Certains appareils sont considérés comme étant, de base, de gros consommateurs d’énergie. L’installation domotique sur ce type de système rend ces cas particuliers, qui sont le chauffage et le thermostat.

Chauffage

Le chauffage est utilisé pour rafraîchir une pièce ou la réchauffer. Toutefois, pour que le contrôle de la température soit efficace, plusieurs paramètres extérieurs sont à prendre en compte, comme la fermeture des fenêtres et la taille de la pièce. 

Dans le cas contraire, une mauvaise gestion pourrait entraîner des surcoûts de consommation. De ce fait, la domotique permet de détecter une fenêtre laissant échapper l’air, ou peut réguler la puissance optimale. Elle permet, en ce sens, de faire des économies.

Thermostat

Une des solutions de chauffage 2.0, le thermostat connecté permet de réguler la température d’une pièce. Cet équipement est devenu une installation domotique du fait qu’il est pilotable à distance. En effet, il peut être connecté sans fil, et permet de contrôler plusieurs radiateurs en même temps

Ici aussi, afin de gérer une habitation de plusieurs pièces à chauffer, les thermostats sont équipés de détecteurs de présence. Ils s’activent quand une pièce est occupée, et s’éteignent dans le cas contraire.