in

La RATP teste des navettes sans chauffeur à Paris

train ratp

L’innovation transforme notre vie au quotidien. Qu’il s’agisse des objets connectés que l’on installe dans sa maison ou les wearables que l’on porte pour suivre l’évolution de sa santé. Dans le domaine des transports, l’innovation se concentre surtout pour l’instant sur les voitures individuelles. Les choses changent toutefois peu à peu et devraient accélérer. La RATP tente de suivre le mouvement. Elle vient de lancer un système de navettes autonomes entre la Gare de Lyon et la Gare d’Austerlitz à Paris. Une expérimentation à petite échelle qui pourrait en annoncer d’autres. 

train ratp

La RATP en phase de test

Ca vous est sans doute déjà arrivé. Arriver à Gare de Lyon ou à Gare d’Austerlitz et devoir rejoindre l’autre gare pour prendre un autre train ou une ligne de métro. Pour faire ce trajet, pas de choix, il faut marcher. Si la vue est agréable, le temps perdu l’est un peu moins. L’innovation de la SNCF pourrait vous rendre la vie plus facile. La régie de transports lance un service de navettes autonomes et électrique pour relier les deux gares. L’expérimentation est menée par la RATP en partenariat avec la Ville de Paris et le Syndicat des transports en Ile-de-France (STIF).

Ces navettes ont une capacité de six passagers et vont fonctionner 7 jours sur 7 de 14h à 20h. Leur usage est gratuit. Un agent de la RATP sera à bord en permanence pour pouvoir intervenir en cas de problème. Pour l’instant, l’objectif principal est de recueillir le sentiment des usagers sur ce concept et les pistes d’amélioration. « Des informations seront également collectées quant à leurs performances, fiabilité, supervision, sûreté de fonctionnement. Un bilan précis de ce test grandeur nature sera effectué par les équipes de la RATP durant les mois qui suivent », détaille la régie.

D’autres innovations à venir

Fin septembre, un premier test avait été mené  sur les berges, avec un véhicule EZ10 de la société toulousaine Easymile. La RATP compte mener d’autres tests dans le parc Floral de Vincennes (94). Aucune date de mise en service pour ces navettes autonomes n’a toutefois encore été communiquée. L’objectif de l’entreprise est d’utiliser les transports autonomes pour résoudre le problème dans les zones à faible densité ou à flux faible. « Le véhicule autonome offre en outre une adaptabilité et une souplesse permettant une adéquation entre l’offre et la demande », détaille l’opérateur de transports.

Reste à voir maintenant les prochaines nouveautés que nous réserve la RATP. L’entreprise parisienne est loin d’être la seule active sur ce secteur. A Lyon, des tests sont déjà menés dans le quartier Confluence avec des minibus sans chauffeur. Le « New Tube », le métro londonien futuriste et connecté est prévu à l’horizon 2025. Ses écrans plasma et son accès à internet rapide nous incitent en tout cas à rêver sur le futur des transports en communs.

Via

Surfshark

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *