in

Inde : l’internet des objets va supprimer 94 000 emplois d’ici 2021

En Inde, l'automatisation va supprimer plus de 94000 emplois d'ici 2021

Selon une étude menée par Zinnov, l’internet des objets pourrait entraîner la suppression d’environ 94 000 emplois en Inde d’ici 2021. Un phénomène qui touchera principalement la main d’œuvre la moins qualifiée. 

Grâce à l’internet des objets, de nombreux services relatifs à cette nouvelle technologie émergent en Inde. Cependant, l’IoT n’apporte pas que du positif au sein de ce vaste pays. Selon la firme de consulting Zinnov, 94 000 emplois vont disparaître d’ici 2021 à cause de l’automatisation liée à l’internet des objets. La main-d’œuvre non diplômée est la principale concernée par ce phénomène transitoire.

Automatisation

ouvrier-indien

La notion d’internet des objets désigne ici l’addition de capteurs et de puces aux machineries. Ces composants permettent de surveiller les machines, mais surtout de les contrôler par l’intermédiaire d’internet. En conséquence, les employés de bureaux administratifs, les spécialistes de la maintenance et les équipes de support risquent de devenir inutiles.

Les analystes prédisent en revanche la création de 25 000 nouveaux emplois. Ces nouveaux postes seront occupés par des managers de produits IoT, des coordinateurs de robots, des programmeurs industriels et des ingénieurs de réseaux. Ces professionnels seront chargés de gérer les machines à distance et de superviser l’automatisation.

120 000 emplois impactés

Le marché du travail indien sera en tous les cas bouleversé par cette révolution industrielle, avec un impact total sur 120 000 emplois. Une autre étude menée en juillet par HfS présage un déclin des emplois peu qualifiés à hauteur de 30%. Les emplois de qualification moyenne augmenteront de 8%, et les jobs hautement qualifiés progresseront de 56%.

Un bilan bénéfique pour les entreprises

omron

En somme, le bilan final de l’adoption de l’internet des objets à grande échelle sera plutôt bénéfique, tout du moins pour les entreprises indiennes. Actuellement, les firmes indiennes s’octroient 40% de parts du marché des services IoT. Ce chiffre devrait progresser pour atteindre le 44% en 2021. Ce marché est actuellement estimé à 2,8 milliards de dollars, et atteindrait 7,3 milliards de dollars en 2021.

Marché domestique

Il s’agit seulement d’une fraction du marché adressable total de l’IoT estimé à 66 milliards de dollars. Le marché domestique de l’IoT indien quant à lui représente 1,6 milliard de dollars et devrait atteindre 3,8 milliards de dollars dans les cinq années à venir. Sur ce marché domestique, le gouvernement indien contribue à hauteur de 20%. Il utilise l’internet des objets pour la transparence, dans le secteur du minage de bronze à Goa et du minage de sable à Andhra Pradesh ou Karnataka.

De nombreuses acquisitions à prévoir

De nombreuses acquisitions sont à prévoir de la part des fournisseurs de services. Ces derniers s’intéressent de près aux entreprises de niche de l’IoT, doté de propriété intellectuelle et de plateformes prometteuses. Au total, les entreprises indiennes représentent 80% des dépenses IoT sur le territoire.

Que pensez-vous de la suppression d’emplois face à l’automatisation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.