in ,

Il achète une carte Pokémon et se retrouve en prison

Des cartes Pokémon

Un Américain se trouve actuellement dans une prison fédérale après avoir acheté une carte Pokémon Charizard.

Savez-vous qu’il est possible de se retrouver en prison en achetant une carte Pokémon ? Vous en doutez ? C’est le cas d’un habitant de l’Etat américain de la Géorgie qui écope aujourd’hui de trois ans d’emprisonnement après l’achat d’une Charizard.

Une Charizard mal acquise

Vinath Oudomsine, un homme de 31 ans, vient d’être condamné à 36 longs mois d’emprisonnement. Il venait d’obtenir un prêt dans le cadre de l’aide face au Covid d’un montant de 85 000 dollars (plus de 78 000 euros). Cet homme avait en effet affirmé être le propriétaire d’une petite entreprise faisant vivre 10 employés.

Ces prêts font partie d’un plan de secours en cas de pandémie du Congrès. Ils sont conçus pour soutenir les entreprises dans la prise en charge du loyer et de la paie de leurs employés.

Une fois le prêt reçu, Vinath Oudomsine en aurait utilisé une partie pour l’achat d’une carte Charizard de première édition. Cette carte Pokémon ne souffrant d’aucune ombre holographique a une note de 9,5 gemmes. Il a donc utilisé l’argent de secours Covid-19 pour s’acheter cette carte Pokémon Charizard rare. Cette merveille lui a coûté à peu près 52 393 euros.

De la prison et autres pour une carte Pokémon

3 ans d’emprisonnement, le remboursement du prêt et des dédommagements.

Le ministre de la justice (DOJ) a annoncé sa condamnation dans un communiqué de presse publié lundi. Oudomsine doit maintenant payer près de 9 192 euros de dédommagement en plus des 78 130 euros et trois ans de prison. Il aura ensuite trois ans de liberté surveillée après ces trois ans d’emprisonnement. Quant à la carte Pokémon Charizard, elle est aujourd’hui la propriété du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.