in

Sonos veut optimiser l’efficacité et la réparabilité de ses produits

sonos environnement

Sonos dévoile ses plans vers un plus grand respect de l’environnement.

Sonos vient d’annoncer son intention de réduire la consommation d’énergie de ses produits tout en augmentant leur durée de vie. Ces intentions constituent un pan du plan de la firme pour réduire son empreinte carbone. Elle veut ainsi pousser sur la réduction de déchets électroniques et de la pollution pour lutter contre le changement climatique.

La réduction des déchets électroniques et de la pollution

La plus grande partie des nouvelles mesures de Sonos vise à optimiser la durée de vie de ses produits. Elle travaille ainsi sur leur réparabilité et sur leur capacité à être recyclés. La société veut faciliter la réparation, la remise à neuf et, à terme, le recyclage de tous ses futurs produits.

Dans cette optique, Sonos a lancé un programme de conception pour le démontage. Ce plan devra guider le développement de tous ses enceintes connectées à partir de 2023. Des changements majeurs seront de ce fait observés comme l’arrivée des attaches pour remplacer les adhésifs. Ses produits intégreront le mode veille qu’elle vient d’ailleurs d’intégrer à son enceinte Roam. L’objectif étant une réduction de la consommation énergétique d’au moins 2 Watts en mode veille.

L’entreprise prévoit également de n’utiliser que du plastique recyclé. Elle veut ainsi éviter le déversement d’une grande quantité de ce matériau dans les océans. Cette solution pose cependant un souci. Pour être utilisable, le plastique recyclé doit être mélangé à une certaine quantité de plastique vierge. L’augmentation du marché du plastique recyclé pourrait donc entraîner dans son sillage celle de la demande en nouveaux plastiques.

Sonos s’attaque à sa plus grande source d’émissions de dioxyde de carbone

Le dioxyde carbone figure parmi les principaux facteurs de réchauffement de la planète. D’après ses observations, Sonos avoue que ses émissions de gaz à effet de serre équivalent à celles de 267 528 voitures roulant sur toute une année.

En essayant de rendre ses haut-parleurs moins énergivores, Sonos s’attaque donc à l’une des plus importantes sources de gaz carbonique réchauffant le climat. Son plan vise à réduire la consommation de l’énergie de ses produits d’au moins 45% d’ici 2040. L’entreprise pense même annuler la totalité de son empreinte jusqu’à cette date. Sonos espère que l’application de solutions de compensations carbone et de nouvelles technologies lui permettent d’éliminer tout le dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.