in ,

Merlin : quelques détails sur la nouvelle enceinte pour enfants

Radio France, en collaboration avec l’éditeur Bayard prépare une nouvelle enceinte conçue pour les enfants. Elle sera en ligne dès le mois de septembre.

La nouvelle avait déjà filtré en mars, une nouvelle enceinte connectée destinée aux enfants sera bientôt disponible. GAFA ne sera plus désormais la seule fenêtre au monde pour les jeunes enfants. L’éditeur Bayard et Radio France travaillent ensemble pour créer « Merlin ».

Merlin en quelques mots

Merlin est le nom de la nouvelle enceinte pour enfants, disponible à partir de septembre. Elle a été conçue pour les enfants entre 3 et 10 ans. L’objectif principal dans la mise en place de Merlin est d’optimiser l’éveil des enfants à l’ère du numérique, en dehors de ce que proposent les écrans.

Au tout début, l’enceinte allait s’appeler « Chouette Radio ». Aujourd’hui, ce nom sera plutôt utilisé pour désigner la coopération entre les deux entreprises Bayard et Radio France. Le but dans la dénomination « Merlin » est de réveiller à nouveau l’enchantement dans le cœur des enfants.

Les caractéristiques techniques de Merlin

La Merlin sera fabriquée par une maison française, déjà connue dans le monde de la conception d’enceinte de haut de gamme : Elipson. Par contre, on n’est pas encore en mesure de confirmer si elle sera fabriquée en France, ou peut-être dans un autre pays.

L’enceinte s’utilise à l’image d’un objet déconnecté. Les parents devront charger les contenus (pas de wifi, pas d’ondes téléphoniques, pas de Bluetooth). Vous l’aurez compris, le processus ne passe par aucune collecte de données.

Merlin, l'enceinte pour enfants de Radio France et Bayard Jeunesse | alloforfait.fr

Les programmes proposés par Merlin

L’enceinte respectera la vie privée de chaque foyer, et ne présentera aucune publicité dans ses programmes. Chaque émission a été conçue pour proposer des contenus appropriés aux enfants, dans le cadre d’un environnement à 100 % sécurisé et sécurisant pour eux.

200 contenus seront disponibles au lancement et les titres seront mis à jour gratuitement au fur et à mesure du temps. La première moitié du catalogue sera proposée par Bayard, et la seconde moitié par Radio France. L’entreprise envisage prochainement des titres payants également. Ils seront déterminés suivant les accords et les collaborations conclus.

2 Comments

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.