in

À quoi ressembleront les villes du futur ?

smart city ville du futur

Le futurologue Ian Pearson, connu pour son taux de prédictions correctes de 85%, a publié un rapport concernant les technologies qui pourraient changer le secteur du bâtiment d’ici 30 ans. Intelligence artificielle, énergie renouvelable, sécurité … tour d’horizon sur ce qui fera les villes du futur.

Imaginer les villes du futur

Ian Pearson est un futurologue. Comme son nom l’indique, son métier consiste à prédire l’avenir. Ses dernières projections, il essaie de prédire ce que seront les villes du futur. Publié sur le site de Hewden, un prestataire de services dans le secteur de construction, celui-ci détaille les innovations qui pourront transformer le bâtiment d’ici à 2046. En effet, les avancées de la domotique et de l’intelligence artificielle permettront de rendre les immeubles beaucoup plus ingénieux.

smart city 2

Dans la vie courante

Première innovation : les bâtiments seront gérés par une intelligence artificielle qui s’occupera du bien-être de ses occupants (température, humidité …). Elle sera conçue sous la forme d’une personnalité comme le logiciel Siri d’Apple. Il sera ainsi possible de lui soumettre des requêtes directement à l’oral. Par ailleurs, les plus hauts gratte-ciels se transformeront en véritables villes auto-suffisantes. Des étages seront dédiés aux lieux de travail, aux logements, ou encore aux loisirs ou au sport. Les fenêtres de des bâtiments seront remplacées par des écrans de réalité virtuelle. Ainsi il sera possible d’avoir la vue de son choix peu importe l’endroit où l’on réside. Il sera également possible de diriger la luminosité et la chaleur vers les occupants du bâtiment afin que la température et l’exposition soient toujours les mêmes peu importe où l’on se trouve.

Dans la construction

Les innovations concernent également les chantiers : grâce aux avancées de la nanotechnologie, un spray capable d’absorber les rayons du soleil pour qu’elle soit ensuite transformée en énergie pourrait être inventé. Il serait ainsi possible de créer une couche photovoltaïque sur toutes les constructions et ainsi assurer une production saine d’énergie renouvelable. Par ailleurs, la vitesse de construction des bâtiments sera décuplée par l’impression 3D. L’utilité de cette technologie dans le secteur du bâtiment sera très vite améliorée grâce aux nouveaux matériaux qui seront développés d’ici là. Enfin, pour faciliter le travail sur les chantiers, les ouvriers pourront être équipés d’exosquelettes leur permettant de soulever des charges très lourdes sans effort. Ces équipements sont déjà en développement dans plusieurs entreprises que ce soit dans un but civil ou même militaire. Il est déjà prévu qu’ils soient utilisés dès leur création dans le secteur de la construction. De plus, les tâches les plus dangereuses sur les chantiers seront confiées à des robots. En cas de risques d’effondrement ou d’explosion, les ouvriers seront ainsi remplacés par des machines afin de réduire au maximum les risques d’accident.

smart city ville du futur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.