in

Marie-Claude Bourbonnais : découvrez la cosplayeuse professionnelle québécoise

Marie-Claude Bourbonnais : une cosplayeuse professionnelle

Marie-Claude Bourbonnais est une cosplayeuse, un modèle glamour, une costumière et une créatrice de mode.

Marie est née le 15 octobre 1979 à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Québec, Canada. On la connait comme étant un modèle glamour, toutefois, elle a profité des opportunités de la génération du millénaire pour grandir et réussir en tant qu’entrepreneur.

Désormais connue sous le nom de « cosplayeuse technique », cette célébrité possède un véritable paradis pour cosplayer : un studio entièrement équipé pour la fabrication d’accessoires de haute qualité, la confection de costumes et la prise de photos.

Marie-Claude Bourbonnais : sa carrière

Marie-Claude Bourbonnais a fait des études de Design de mode. Ensuite, elle s’est spécialisée dans de nombreux domaines connexes. Elle a débuté sa carrière en 2008 comme étant un modèle pour le calendrier Dream Team, commandité par RadioX et Molson Export.

En juillet 2008, les choses ont commencé à décoller après qu’elle a prêté sa beauté pour la campagne publicitaire en faveur d’une franchise canadienne de restauration rapide appelée « New York Fries ».

Ensuite, elle a continué sa carrière de mannequin, notamment pour American Curves, FHM Philippines, People, PlayStation Official Magazine, Summum et Toronto Sun, ainsi qu’à des fins caritatives.

Surfshark

Une carrière brillante

Le monde du cosplay

Marie-Claude Bourbonnais a fait son apparition en 2009 en incarnant le personnage Frost, tiré de Mortal Kombat. Elle modélise et crée également des costumes de cosplay depuis cette année. En 2011, cette cosplayeuse participe à un calendrier 2011 Cosplay for a Cause afin de recueillir des fonds pour le soulagement du tremblement de terre et du tsunami au Japon.

En 2012, Marie-Claude Bourbonnais a été conférencière à Anime Weekend Atlanta. Ensuite, elle a été invitée à de nombreuses conventions en Amérique du Nord et du Sud, dont Cape & Kimono 2010 et 2011, Ottawa Comiccon 2012, Nadeshicon 2014, Comiccon de Québec 2014 et Montreal Comiccon 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *