in

Maison connectée : Nest (Google) rachète Revolv

C’est un pas de plus vers une maison connectée et centralisée. Devenue filiale de Google au mois de janvier, l’entreprise californienne spécialisée en domotique, Nest, ne cesse d’absorber les éléments les plus prometteurs dans l’univers de la maison connectée. En juin 2014, elle avait déjà fait l’acquisition de Dropcam, spécialiste des caméras IP, avant de racheter les producteurs de ventilateurs connectés Big Ass Fans au mois d’août. Cette équipe est maintenant complétée par la société Revolv, du Colorado.

nest (google) rachète revolv

Le module universel de Revolv

Pour ceux qui l’ignorent, Revolv est la firme à la base d’un boîtier universel, capable de contrôler les différents objets de votre maison. Si cela est possible, c’est parce qu’il est compatible avec la plupart des standards de connexion utilisés par les appareils connectés : Wi-Fi ou Bluetooth, mais également ZigBee ou Z-Way. En concevant un appareil commandant tous ces protocoles, ils ont créé un véritable passe-partout connecté, qui n’est pas sans rappeler le rachat de SmartThings par Samsung.

Revolv a, de plus, développé une application mobile permettant de contrôler son hub central, de manière à effectuer diverses opérations en communiquant avec vos appareils connectés, même avec des standards différents. Hélas, suite à ce rachat, ce hub qui avait fait la renommée de la société ne sera plus commercialisé par Revolv. Reste à voir ce que Nest décidera d’en faire.

Un grand pas pour la maison connectée

La croissance du marché de la maison intelligente est une guerre qui se mène sur deux fronts : la création des dispositifs connectés individuels et la production de la plateforme qui les feront fonctionner ensemble. Nest, déjà populaire pour ses détecteurs de fumée et son thermostat intelligent, dispose d’une position forte dans la première catégorie. En rachetant l’équipe Revolv et sa plateforme, elle raffermit ses bases dans la deuxième.

Et ce choix n’est pas innocent. Matt Rogers, cofondateur de Nest, se montre plus que satisfait de sa nouvelle acquisition. « C’est un groupe super fort » assure-t-il. « Pour ce qui est des communications sans-fil au sein de la maison, c’est la meilleure équipe qu’il y ait. Cela fait longtemps qu’ils sont dans ce secteur. »

Ce qui est sûr, c’est que Nest et son écosystème ne tarderont pas à se développer davantage. En intégrant le module universel de Revolv, l’entreprise pourra offrir des produits de plus en plus intéressants et compatibles pour nos maisons connectées. Sachant que, de plus, Nest fait partie du réseau de l’ambitieux Google, il y a de quoi espérer.

Source : TheVerge.com