in

Le Wi-Fi 6 peut équiper tout dispositif à partir d’aujourd’hui

Wi-Fi 6 nouveau

L’entreprise Wi-Fi Alliance a annoncé aujourd’hui avoir lancé son programme « Wi-Fi Certified 6 ». Elle indique par là que le Wi-Fi 6 est complètement finalisé et dès lors accessible. Ainsi, les constructeurs et fabricants d’appareils en tout genre peuvent désormais l’utiliser et faire certifier leurs produits pour qu’ils utilisent cette évolution de la connexion sans fil.

Une des principales améliorations du Wi-Fi 6 est de pouvoir supporter la connexion d’un plus grand nombre d’appareils sans faire drastiquement baisser le débit. Le problème de la génération précédente, et des autres avant elle, est que rapidement, trop de connexions sur une même fréquence Wi-Fi provoquent des ralentissements et de la latence. Cependant, pour pouvoir en bénéficier, le router seul ne suffit pas. La majorité des appareils qui veulent se connecter doivent être compatibles avec le nouveau standard.

Autre avantage du Wi-Fi 6, il propose le chiffrement et le protocole d’authentification WPA3. Celui-ci est sensé renforcer la sécurité du réseau de manière importante par rapport au WPA2. En outre, avec son système « d’authentification simultanée des égaux » (ou Simultaneous Authentication of Equals, SAE), il devrait pouvoir mieux résister aux futures attaques faites à son encontre. Ce protocole a toutefois connu quelques mésaventures.

De plus en plus d’appareils vont rapidement embarquer le Wi-Fi 6

Cette nouvelle version du Wi-Fi, aussi appelée 802.11 ax, a besoin d’un support matériel adapté pour fonctionner. Il n’est donc pas possible de passer de la cinquième à la sixième génération par une mise à jour logicielle. Pour pouvoir en profiter, il faut alors bien vérifier que l’appareil dispose de la dernière version.

Certains constructeurs n’ont pas attendu cette annonce pour intégrer le Wi-Fi 6 à leurs produits. C’est par exemple le cas d’Apple et de Samsung. Leurs derniers téléphones portables, iPhone 11 et Galaxy Note 10, embarquent déjà cette nouvelle technologie. La différence maintenant est qu’avec ce feu vert officiel, de plus en plus d’appareils devraient être compatibles. La généralisation de cette évolution pourra progresser plus rapidement. Les ingénieurs vont pouvoir quant à eux travailler sur sa remplaçante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.