in

Guerre de la Chine contre les jeux vidéo : 14 000 entreprises ont déjà fermé !

Dernièrement, la Chine a renforcé les restrictions sur le contenu des jeux vidéo, une disposition qui a maintenant forcé 14 000 entreprises à mettre la clé sous la porte.

Le gouvernement chinois devient de plus en plus strict en matière de jeux vidéo. Ces derniers doivent en effet être porteurs de bonnes valeurs morales plutôt qu’un simple divertissement, et les entreprises ont du mal à s’adapter. Selon South China Morning Post, 14 000 d’entre elles ont fermé leurs portes.

Chine : plusieurs projets de jeux vidéo en retard

L’exigence qui s’abat sur les contenus des jeux vidéo en Chine n’a guère aucun impact sur les fans occidentaux. Mais quant aux projets conçus dans le pays, ceux-ci pourraient connaître des retards pour arriver sur le marché extérieur à l’avenir.

Prenons l’exemple de Super Buckyball Tournament de Pathea Games qui vient de terminer un autre test bêta il y a seulement quelques jours, selon Polygon. Le titre sportif sortira d’ici mars selon les prévisions des développeurs. Cependant, les régulateurs chinois n’ont approuvé aucun jeu depuis fin juillet 2021.

Ce blocage a ainsi causé la fermeture de 14 000 entreprises de jeux, d’après Securities Daily. En général, la Chine accorde environ 80 à 100 licences par mois, rapporte Morning Post, mais cela a pris fin en août sans explication rationnelle.

Des mesures pesantes en surplus

Le moratoire sur les contenus des jeux vidéo, en vigueur en Chine, s’ajoute à des mesures qui sont loin d’être propices aux activités des entreprises y travaillant. Les restrictions sur le temps de jeu des jeunes constituent également des entraves. Selon South China Morning Post, Byte Dance (TikTok), Baidu (société de moteurs de recherche) et Tanwan Games ont dû licencier certains employés l’année dernière pour cette cause.

Surfshark

Pour continuer d’exercer, les grandes enseignes comme NetEase et Tencent ont préféré se tourner vers le marché étranger selon Morning Post. Récemment en mois de décembre, Tencent a conclu un pacte avec Epic Games, créateur de Fortnite. NetEase a acquis Grasshopper Manufacture plus tôt en octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *